Yeux rouges et irrités : un symptôme de rhume des foins ?

Yeux rouges et irrités : un symptôme de rhume des foins ?©iStock

Qui dit printemps, dit hirondelles, bourgeons en fleurs et… rhinite saisonnière. Les yeux rouges et irrités font partie des symptômes classiques du rhume des foins. Il existe plusieurs traitements contre le rhume des foins, notamment les antihistaminiques.

Publicité
Publicité

Le pollen, grand responsable du rhume des foins

Le rhume des foins est provoqué par le pollen provenant surtout des graminées. Le pic des allergies se situe entre avril et août. Les rhumes des foins peuvent cependant survenir plus tôt, à partir de février, et se prolonger jusqu'en octobre.

Publicité

Symptômes du rhume des foins

Les symptômes du rhume des foins sont à peu près ceux observés en cas de conjonctivite. Les yeux sont rouges, irrités et larmoyants. Le patient a le nez bouché, il éternue fréquemment. Pendant les crises, il a parfois tendance à tousser et à respirer difficilement. Le rhume des foins est accentué par les séjours à la campagne, car le risque de contact avec l'allergène est plus important.

Traitement du rhume des foins

La prise d'antihistaminiques constitue le traitement de première intention du rhume des foins. Ces médicaments soulagent les symptômes, mais peuvent entraîner une somnolence. Certains antihistaminiques sont prescrits à titre préventif avant les pics d'allergie. D'autres médicaments comme les décongestionnants et les corticostéroïdes sont parfois prescrits. Pour réduire le risque et l'intensité des crises, pensez à vous doucher régulièrement, à bien aérer votre maison et à vous promener le matin, lorsque la quantité de pollens est plus faible que pendant le reste de la journée.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité