Yeux gonflés qui pleurent : blépharite ou conjonctivite ?

Yeux gonflés qui pleurent : blépharite ou conjonctivite ?©iStock

Les larmoiements et les yeux gonflés sont des symptômes que l'on retrouve dans plusieurs affections oculaires. Votre instinct vous oriente peut-être vers la conjonctivite, mais avez-vous pensé à la blépharite ?

Publicité
Publicité

Conjonctivite et blépharite, deux inflammations bien distinctes

La conjonctive est la membrane qui tapisse l'intérieur des paupières et le blanc de l'œil. On parle de conjonctivite lorsque cette membrane s'enflamme à cause d'une infection (virale, bactérienne) ou d'une allergie (par exemple le rhume des foins). Si c'est la peau de la paupière qui s'enflamme, il s'agit d'une blépharite.

Publicité

Symptômes de la conjonctivite et de la blépharite

Ces deux affections de l'œil entraînent des rougeurs, une douleur oculaire, des larmoiements et des troubles de la vision. Chez les personnes atteintes de blépharite, c'est surtout le dessus de la paupière qui est rouge et gonflé. Si la rougeur est observée dans le blanc de l'œil et si les paupières collent au réveil, il s'agit probablement d'une conjonctivite.

Comment traiter les conjonctivites et les blépharites ?

Il existe plusieurs traitements. Le choix de l'ophtalmologiste dépend du type de conjonctivite ou de blépharite, autrement dit de la cause responsable. Un antiviral ou un antibiotique est prescrit si l'inflammation est d'origine virale ou bactérienne. En cas d'allergie, l'exposition à l'allergène doit être évitée. En cas de blépharite, les paupières doivent être régulièrement nettoyées, et le contact avec les produits cosmétiques est déconseillé jusqu'à la disparition des symptômes.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité