Herpès oculaire : comment le reconnaître ?

Herpès oculaire : comment le reconnaître ?©iStock

L’herpès de l’œil est une affection oculaire provoquée par Herpes simplex virus (HSV), le virus responsable de l’herpès labial (bouton de fièvre) et génital. Très contagieux, il peut envahir les yeux et entraîner un herpès oculaire.

Publicité
Publicité

L’herpès oculaire souvent associé à l’herpès labial

Le virus de l’herpès se transmet essentiellement par contact direct avec les lésions et par la salive. Un herpès oculaire ou ophtalmique est souvent provoqué par un herpès labial. Il apparaît par exemple chez les personnes qui se frottent les yeux après avoir touché leur bouton. Il se transmet aussi à travers les lentilles de contact qui contiennent de la salive.

Symptômes de l’herpès de l’œil

Cette infection oculaire, qui concerne près de 60 000 personnes en France chaque année, peut être confondue avec une conjonctivite. Et pour cause, les premiers signes cliniques ne sont pas spécifiques. Ils incluent les yeux gonflés et larmoyants, les rougeurs, les picotements, la sécheresse oculaire et l’impression d’avoir un corps étranger logé dans l’œil. La paupière enfle (blépharite) et de petits boutons sont parfois visibles autour de l’œil.

Comment traiter l’herpès oculaire ?

Publicité

Vendu sous forme de pommade ophtalmique, l’aciclovir est un principe actif qui agit efficacement contre l’herpès de l’œil. D’autres molécules sont également utilisées, notamment le valaciclovir. L’inflammation de la cornée (kératite) est l’une des principales complications. Si l’atteinte est sévère, une greffe de cornée doit être réalisée.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité