Décollement de la rétine : la définition

Le décollement de la rétine est une maladie des yeux plutôt rare qui doit être prise en charge le plus tôt possible. Consultez un ophtalmologiste si vous constatez des troubles de la vision, surtout si vous avez subi une chirurgie de l’œil, ou si vous avez plus de 50 ans.

Publicité
Publicité

© Istock

Qu’est-ce que le décollement de la rétine ?

Les causes du décollement de la rétine ne sont pas bien connues. Cela dit, il existe plusieurs facteurs de risque. Cette affection oculaire concerne particulièrement les personnes de plus de 50 ans, celles qui souffrent de myopie ou qui ont été opérées de la cataracte. On parle de décollement car la rétine, organe de la vue chargé de capter les signaux lumineux et de transmettre les informations au cerveau à travers le nerf optique, se soulève. Ce soulèvement provoque l’accumulation de liquide intraoculaire sous la rétine, qui a tendance à se décoller davantage.

Publicité
Vision floue et mouches volantes, symptômes classiques du décollement de la rétine

Les troubles sont essentiellement oculaires. La vision devient floue, brouillée. Plusieurs éléments étranges apparaissent devant les yeux : éclairs, corps flottants ou myodésopsies (les fameuses mouches volantes), voile noir… L’atteinte est généralement unilatérale (un seul œil touché), mais elle peut devenir bilatérale au bout de quelques mois ou quelques années.

Comment diagnostiquer et traiter un décollement de la rétine ?

Le fond d’œil est l’examen qui permet à l’ophtalmologiste de confirmer le décollement et de localiser la déchirure. Selon la gravité de la lésion, un traitement au laser ou une chirurgie s’impose. Dans 75 % des cas, la rétine peut être recollée sans ouvrir l’œil. Chez certains patients, une partie du corps vitré doit être retirée (vitrectomie).

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité