Publicité
Publicité

Généralités

Les femelles représentent le plus de danger, elles piquent classiquement dès le coucher de soleil. Elles nous repèrent par la chaleur et l’humidité dégagée de notre corps. Les vêtements sombres semblent les attirer.

Sous les climats tempérés

La piqûre de moustique est très rarement dangereuse.

Publicité

Sous les climats tropicaux

Les moustiques peuvent transmettre par leur piqûre le paludisme (malaria), la fièvre jaune, la dengue, l’encéphalite japonaise...

La piqûre est souvent indolore, elle entraîne une boursouflure rougeâtre de la peau et des démangeaisons qui peuvent durer quelques jours.

Comment s’en protéger ?

- Protection vestimentaire simple : porter des vêtements clairs, amples à manches longues, des pantalons et des chaussettes dès le coucher de soleil ; - Eviter les régions humides, la brousse et rester en ville (même dans les pays à risque, les grandes villes sont habituellement épargnées par le paludisme) ; - Utiliser des répulsifs (en spray, vaporisateurs, pommades, huiles) à base de DEET (metatoluamide ou methylbenzamide), d’ethylhexanediol et de DMP (diméthylphtalate) : Tropic 5/5®, Autan®, Pick Out®, ... - Sous les tropiques, utiliser des moustiquaires imprégnées si vous dormez hors des grandes villes.

Que faire en cas de piqûre ?

Publicité

Sous les tropiques toutes les piqûres de moustiques ne sont heureusement pas toutes contaminantes. Une piqûre de moustique ne nécessite généralement pas de soin d’urgence. Appliquer un glaçon ou un linge humide sur la piqûre pour limiter l’œdème puis secondairement appliquer une pommade à base d’antihistaminique ou d’anti-inflammatoire (l’efficacité de ces soins est moyenne).

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité