L'arthrose, une conséquence de l'obésité ?

L’arthrose, on y pense trop peu souvent, peut être une des conséquences de l’obésité, même s’il ne s’agit que d’une conséquence secondaire. Mais quel est le rapport entre l’arthrose et l’obésité ? Pourquoi ces deux affections en apparence très éloignées peuvent-elles être liées ?

Publicité
Publicité

Conséquences de l’obésité

L’obésité concerne chaque année un nombre grandissant de personnes à travers le monde (notamment dans les pays occidentaux développés) et elle diminue l’espérance de vie. Les conséquences sont d’ordre à la fois physique et psychologique. Au niveau physique, l’obésité peut générer un diabète, des pathologies cardiovasculaires (hypertension artérielle, insuffisance cardiaque, etc.), certains cancers, mais aussi de l’arthrose. Au niveau psychologique, l’obésité peut entraîner des dépressions, d’autant que les personnes en surpoids sont victimes de discrimination, ce qui s’ajoute à leur mal-être.

L’arthrose, une conséquence de l’obésité

Publicité

Si l’arthrose fait partie des conséquences de l’obésité c’est parce que le surpoids entraîne une pression excessive sur les articulations dont le cartilage va s’user plus rapidement. Cela va également être source de douleurs, notamment au niveau des articulations porteuses que sont les hanches, les genoux et les chevilles. Ainsi, les personnes obèses présentent environ 4,5 fois plus de risques que les autres de développer de l’arthrose. En cas d’obésité particulièrement importante, l’arthrose va s’installer très rapidement et entraîner une invalidité rendant la personne obèse dépendante avec toutes les contraintes que cela suppose. Il faut savoir que si une personne obèse perd 10 % de son poids elle soulagera une grande partie de ses douleurs arthrosiques.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité