Sinusite : des solutions en homéopathie ?

On peut traiter les sinusites en homéopathie. Cela est très intéressant puisque 10 à 15 % de la population en souffre et que les symptômes de la sinusite sont extrêmement handicapants. En tant que médecine douce, l’homéopathie s’attachera non seulement à soulager les douleurs et les symptômes majeurs mais également à traiter les symptômes annexes qui ne concernent pas tout le monde.

Publicité
Publicité

6438491-inline-500x333.jpg© Istock

Traitement de la sinusite : symptômes majeurs

Comme avec la plupart des médecines douces, pour une efficacité maximale, il est recommandé de mettre en place le traitement homéopathique dès l’apparition des premiers symptômes en cas de sinusite. On utilisera notamment Allium cepa composé, à prendre pendant environ une semaine. Toutefois, si le nez est bouché mais que se moucher ne donne rien, on utilisera Sticta pulmonaria en 5 CH, 3 granules cinq fois par jour. S’il y a un écoulement brûlant, Arsenicum en 5 CH (même posologie) est à privilégier. Par ailleurs, si on perd le goût et l’odorat on aura recours à Pulsatilla en 5 CH (même posologie).

Publicité

Traitements de la sinusite : symptômes annexes

Une sinusite peut donner des symptômes variables en fonction des individus. En cas de douleur au niveau de la nuque et de frissons, on emploiera Gelsemium en 5 CH (3 granules cinq fois par jour). Si les ganglions du cou grossissent et qu’on observe un gros écoulement jaune-vert, on utilisera Silicea en 5 CH (même posologie). Enfin, en cas de mauvaise haleine ou de transpiration intense et de grande soif, on prendra Mercurius (même posologie). Attention, si la sinusite est due à un coup de froid, on privilégiera Aconit en 5 CH et s’il s’agit d’une sinusite allergique on prendra plutôt Sabadilla en 5 CH (même posologie).

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité