Rhinopharyngite : une infection virale

Fréquente et généralement bénigne, la rhinopharyngite est l’une des infections virales les plus contagieuses. Cette inflammation des muqueuses nasales et pharyngées se caractérise par un écoulement nasal et un mal de gorge. 

Publicité
Publicité

5908867-inline-500x334.jpg© Istock

Rhinopharyngite : quelles causes ?

Publicité

Dans la majorité des cas, la rhinopharyngite virale est causée par un virus pathogène appartenant à la grande famille des coronavirus. Mais il existe une multitude d’autres souches susceptibles d’occasionner ce type de pathologie respiratoire : adénovirus, myxovirus, rhinovirus... On n'en compte pas moins de 200. Beaucoup plus rarement, certaines bactéries de type streptocoque bêta-hémolytique du groupe A peuvent entraîner une rhinopharyngite chez le jeune enfant. Il s’agit là d’une forme plus grave puisqu’elle peut causer un rhumatisme articulaire aigu (RAA) ou une glomérulonéphrite aiguë. Il faut également noter que certaines infections rhinopharyngées sont induites par des allergies aux acariens ou à d’autres agents allergènes.

Rhinopharyngite : quels traitements ?

Publicité

Comme toutes les pathologies virales, la rhinopharyngite fait l’objet d’un traitement symptomatique qui s’articule autour de plusieurs axes. Le premier vise à faire baisser la fièvre et à soulager les maux de gorge en administrant des médicaments analgésiques. Parallèlement, l’injection de sprays vasoconstricteurs permet de résorber l’écoulement nasal. Mais ces derniers ne sont pas préconisés chez l’enfant de moins de 15 ans. Le lavage régulier des cavités nasales avec du sérum physiologique est, dans ce cas, plus indiqué. En présence de complications ou de surinfection, le médecin peut prescrire une antibiothérapie adaptée dans le but d’éradiquer la prolifération bactérienne.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité