Quels médicaments contre le mal de gorge prendre quand on est enceinte ?

Publicité

Avec l'arrivée des températures fraîches, le mal de gorge n'est jamais bien loin ! Certes bénigne, cette affection de la sphère ORL supérieure peut néanmoins occasionner gêne, douleur et inconfort. Mais administrer des médicaments contre le mal de gorge chez la femme enceinte s'avère plus compliqué.

Publicité

© Fotolia

Médicament contre le mal de gorge : le paracétamol

Enceinte, il est vivement recommandé de bénéficier d'un avis médical de son médecin traitant avant de prendre tel ou tel médicament. En effet, de nombreuses molécules sont susceptibles de traverser la barrière placentaire et de toucher le fœtus. En cas de douleur aigüe, seul le paracétamol est généralement autorisé au cours de la grossesse. L'aspirine, l'ibuprofène ainsi que l'ensemble des anti-inflammatoires sont à bannir totalement en dehors de toute prescription médicale.

Publicité
Médicament contre le mal de gorge : l'homéopathie

Avec un arsenal médicamenteux aussi restreint, il n'est pas facile de soulager durablement un mal de gorge. Aussi, certaines futures mamans se tournent vers l'homéopathie dont les effets secondaires sont nuls. Malgré tout, il est conseillé de consulter un médecin homéopathe pour obtenir le traitement le plus efficace. Sachez qu'il existe des sirops homéopathiques pour soulager le mal de gorge ou la toux.

Médicament contre le mal de gorge : les remèdes de grands-mères

Si vous ne souhaitez pas recourir aux substances chimiques pour soigner votre mal de gorge, vous pouvez recourir aux bonnes vieilles méthodes. Couramment utilisé autrefois pour ses vertus apaisantes, le miel est un précieux allié. Additionné à de l'eau chaude et quelques gouttes de citron, il est parfait pour faire des gargarismes sans danger.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité