Pavillon de l'oreille qui chauffe : les causes possibles

Vous avez régulièrement une oreille qui chauffe ? Généralement, il n’y a pas là de quoi s’inquiéter ! Mais il arrive parfois que des douleurs aux oreilles accompagnent certaines atteintes sans lien apparent avec les structures de l’audition.

Publicité
Publicité

© Istock

Pavillon de l'oreille qui chauffe : un mécanisme physiologique

Publicité

Dans la grande majorité des cas, les oreilles se mettent à rougir sans qu’aucune raison apparente ne puisse être invoquée. C’est tout simplement parce que le rougissement de l’oreille est un processus normal qui s’explique par une dilatation ponctuelle des vaisseaux sanguins pour favoriser une meilleure circulation sanguine. C’est le cas, par exemple, quand il fait froid.

Pavillon de l'oreille qui chauffe : la polychondrite chronique atrophiante

Maladie rare, la polychondrite chronique atrophiante se traduit par l’inflammation des cartilages qui, à terme, s’achève par leur destruction. Étant composée de nombreuses structures cartilagineuses, l’oreille est l’une des premières régions corporelles concernées. En plus de provoquer des œdèmes au niveau des pavillons, cette pathologie grave va également altérer l’acuité auditive du patient.

Pavillon de l'oreille qui chauffe : le décentrage de l’articulation temporo-mandibulaire

L'articulation temporo-mandibulaire correspond à la structure articulaire qui se trouve entre la mâchoire inférieure et la cavité temporale implantée devant l'oreille. Un dysfonctionnement de l'articulation peut avoir d’importantes répercussions sur la zone buccale mais peut également provoquer des douleurs au niveau des oreilles. On parlera alors d’otalgie réflexe lorsque la douleur est ainsi projetée.

Publicité

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité