Nez bouché : l'homéopathie est-elle efficace ?

Publicité

Avec le retour du froid, les maux d’hiver sont à la fête, rhume en chef de file. Et là, c’est quitte ou double : nez qui coule ou nez bouché ! Ce dernier n’est pas grave mais fortement désagréable, surtout la nuit. L’homéopathie apporte une réponse efficace contre le nez bouché.

Publicité

© Fotolia

Nez bouché : l’homéopathie, une alternative sans danger et efficace

En cas de nez bouché, on a souvent le réflexe vasoconstricteurs, des médicaments visant à décongestionner le nez. Certains sont disponibles sans ordonnance, mais en raison de la présence de pseudoéphédrine, ils ne sont pas anodins. Mieux vaut donc les éviter et miser sur l’homéopathie. Sans danger, quel que soit l’âge, y compris chez la femme enceinte, les petites granules sont une alternative efficace à condition de choisir le bon médicament homéopathique. Pour cela, on observe attentivement ses symptômes.

Publicité
Nez bouché : notre ordonnance homéo

En fonction de vos symptômes, vous pouvez prendre les remèdes homéopathiques suivants :
- le nez est bouché nuit et jour : Sambucus nigra 5 CH, 2 granules 3 fois par jour,
- le nez coule dans la journée, est bouché la nuit : Nux vomica 5 CH, 2 granules 3 fois par jour et le soir au coucher,
- nez bouché la nuit, difficultés à respirer : Ammonium carbonicum 5 CH, 2 granules 3 fois par jour,
- nez bouché avec douleurs au niveau des sinus frontaux : Cinnabaris 5 CH, 2 granules 3 fois par jour,
- rhume avec une toux sèche et sifflante, nez bouché, éternuements et sensation de poids au niveau des sinus frontaux : Sticta pulmonaria 5 CH, 2 granules, 3 à 5 fois par jour.
Parallèlement, on nettoie régulièrement son nez avec un spray d’eau de mer.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité