Médicament contre le mal de gorge : les effets secondaires

Parmi les maladies ORL et respiratoires, les maux de gorge sont des affections fréquentes et il existe de nombreux médicaments susceptibles de les soulager. Néanmoins, tous présentent des effets secondaires plus ou moins graves et plus ou moins fréquemment ressentis. Alors quels sont, dans les médicaments contre le mal de gorge, les effets secondaires rencontrés ?

Publicité
Publicité

© Fotolia

Médicaments contre le mal de gorge

Les médicaments contre le mal de gorge se présentent sous de multiples formes. Il peut s’agir de pastilles, de sprays, de collutoires ou de sirops. La plupart d’entre eux sont en vente libre dans les pharmacies (ils ne nécessitent pas de prescription médicale). Pour autant, quelle que soit la forme utilisée, ces médicaments ne sont pas anodins et ils présentent tous de potentiels effets indésirables.

Publicité
Effets secondaires des médicaments contre le mal de gorge

Les pastilles contenant du chlorure de cétylpyridinium et/ou du lysozyme chlorhydrate provoquent fréquemment des troubles du goût (dysgueusie) et une légère paralysie de la bouche et du pharynx avec des risques de fausses routes. De même, la plupart des sprays et des collutoires ne doivent pas être pris juste avant de manger car ils peuvent bloquer les fonctions digestives et gustatives. Les sirops si fréquemment employés sont parfois problématiques dans la mesure où ils contiennent des antihistaminiques contre-indiqués dans de nombreuses pathologies (troubles urinaires d’origine prostatique ou glaucome par exemple). Mais surtout, certains contiennent de la pseudoéphédrine qui augmente parfois le risque d'infarctus du myocarde et d'accident vasculaire cérébral (AVC).

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité