Maladies de l'oreille : la labyrinthite

Une labyrinthite est une inflammation du labyrinthe, une structure auriculaire située au sein de l'oreille interne. Dans sa forme aiguë, la labyrinthite est qualifiée de neuronite vestibulaire. A quoi est-elle due ? Comment est-elle prise en charge ?

Publicité
Publicité

5577391-inline-500x333.jpg© Istock

Les différentes labyrinthites

Publicité

Il existe trois grandes formes de labyrinthites :

- la labyrinthite aiguë : communément appelée neuronite vestibulaire, cette inflammation se caractérise par une crise vertigineuse particulièrement intense et souvent accompagnée de vomissements et de troubles auditifs. Elle est généralement secondaire à une infection de type rhinopharyngite ;

- la labyrinthite chronique : également nommée fistule labyrinthique, cette inflammation du labyrinthe est consécutive à la formation d’un cholestéatome, soit d’une tumeur bénigne résultant d’une accumulation de cellules épidermiques ou épithéliales au sein de l’appareil auditif ;

- la labyrinthite suppurée : elle résulte d’une otite séro-muqueuse qui dégénère et atteint le labyrinthe. En l’absence de prise en charge adéquate, cette inflammation peut entraîner une destruction tympanique, voire une altération de l’os mastoïde.

Labyrinthite, quels traitements ?

Publicité

La prise en charge de la labyrinthite va essentiellement dépendre de son origine. Lorsque l’inflammation est secondaire à une infection virale, aucune médication spécifique n’est requise en dehors du traitement symptomatique de l’affection en cause. Généralement, les symptômes de la neuronite vestibulaire disparaissent spontanément en quelques jours. En revanche, la labyrinthite suppurée, elle, requiert la mise en œuvre d’une antibiothérapie adaptée afin de stopper la prolifération bactérienne. Il est parfois nécessaire de recourir à une intervention chirurgicale pour drainer le liquide accumulé derrière le tympan.

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité