Bronchite aigue ou chronique ?

Publicité

Toux sèche ou grasse, mal de gorge, écoulement nasal, difficultés à respirer… La bronchite, qui désigne l’inflammation des bronches, est une affection bénigne et fréquente, surtout en hiver. Elle peut être d’origine virale, bactérienne ou allergique. Comment distinguer une bronchite aiguë d’une bronchite chronique ? Les traitements sont-ils différents ?

Publicité

© Fotolia

Bronchite aiguë et bronchite chronique, des populations différentes

La bronchite aiguë touche généralement les enfants et les adultes qui n’ont pas de problèmes de santé particuliers. La bronchite chronique affecte principalement les hommes de plus de 50 ans qui présentent une obésité. Le risque est particulièrement élevé si le patient fume, s'il est victime d’infections respiratoires à répétition ou s’il est souvent exposé au froid, à la pluie ou à la poussière.

Publicité
Bronchite aiguë et bronchite chronique, une durée différente

Souvent provoquée par un virus, la bronchite aiguë évolue vers la guérison après une dizaine de jours, parfois au bout de 3 semaines. La bronchite chronique est le résultat de plusieurs bronchites aiguës. Elle peut durer plusieurs années et entraîner des complications, notamment une insuffisance respiratoire aiguë.

Bronchite aiguë et bronchite chronique, des traitements différents

La prise en charge de la bronchite aiguë repose sur un traitement médical à base d’analgésiques, d’antibiotiques et d’antitussifs selon le germe responsable de l’infection. Un bronchodilatateur est parfois indiqué pour dégager les voies respiratoires. Pour traiter la bronchite chronique, il faut avant tout arrêter de fumer et changer certaines habitudes, surtout si le facteur environnemental est mis en cause. Le traitement médical de la bronchite chronique inclut les anticholinergiques, les corticostéroïdes et les bronchodilatateurs.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité