Angine : son traitement en automédication

Maux de gorge, fièvre, difficultés à déglutir : plus de doute, c’est une angine. Face à cet adversaire, une automédication avisée suffit bien souvent à ce que tout rentre dans l’ordre rapidement. Mais peut-on toujours recourir à l’automédication et quel traitement choisir ?

Publicité
Publicité

© Istock

Angine virale ou bactérienne ?

Publicité

Il est souvent difficile de différencier une angine virale d’une angine bactérienne qui présente les mêmes symptômes. Même si, dans la plus grande majorité des cas, les maux de gorge ont une origine virale, comment en avoir le cœur net ? La seule solution est de prendre rendez-vous auprès de votre médecin qui pourra confirmer l'origine de la maladie à l'aide d'un test de diagnostic rapide (TDR). Dans le cas d’une angine bactérienne, l’automédication ne suffit pas et la prise d’antibiotiques sera envisagée.

Automédication : comment soigner les maux de gorge ?

Le diagnostic est posé : c’est une angine virale. Une automédication suffit dans ce cas à faire disparaître les symptômes en quelques jours et vivre ses journées plus confortablement. Pour les maux de gorge, on pourra avoir recours à des pulvérisateurs buccaux qui contiennent très souvent des antalgiques et des antiseptiques, des comprimés au miel pour adoucir ou encore des pastilles décongestionnantes. En cas de douleurs plus intenses ou de fièvre modérée, l’administration d’antipyrétiques, tels que le paracétamol, et une bonne hydratation soulageront les douleurs. On rappelle que les antibiotiques sont inutiles dans un cadre viral.

Publicité

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité