Amygdale cryptique : la définition

Amygdale cryptique : la définition©iStock
Les pathologies liées aux amygdales sont nombreuses. Bien que très méconnu, le problème des amygdales cryptiques reste relativement fréquent. Mais de quoi s’agit-il exactement ? 
Publicité
Publicité

5135530-inline-500x333.jpg

Amygdales cryptiques : définition et causes

Lorsqu’on observe attentivement des amygdales saines, on constate rapidement la présence de petites irrégularités creuses que l’on pourrait assimiler à de petites « aspérités ». Chez certains individus, ces aspérités sont plus nombreuses et plus profondes. Des dépôts indésirables qu’on appelle le caséum (principalement des cellules mortes) s’y accumulent progressivement. Lorsque ce caséum finit par obstruer (totalement ou partiellement) les aspérités des amygdales, on parle d’amygdales cryptiques.

Amygdales cryptiques : quelles sont les conséquences ?

Publicité

À priori, les amygdales cryptiques ne sont pas dangereuses pour la santé. Toutefois, elles peuvent avoir des conséquences pour le moins problématiques. Bien souvent, elles peuvent en effet être la source d’angines et de maux de gorge fréquents. De même, les amygdales cryptiques provoquent généralement des irritations, des sensations de brûlure et des démangeaisons désagréables. Enfin, le caséum accumulé dans les cavités naturelles des amygdales peut occasionner des problèmes de mauvaise haleine. Des traitements efficaces permettent de résoudre le problème : homéopathie, bain de bouche ou encore gargarisme. Lorsque ces désagréments deviennent trop pénibles, une opération chirurgicale (ablation ou réduction des amygdales) peut être envisagée.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité