Qu'est-ce qu'une méningite bactérienne ?

Publicité

La méningite bactérienne est une maladie grave, contagieuse, parfois mortelle qui est due à l’infection des méninges par des bactéries (enveloppes qui entourent et protègent le cerveau). Malgré les campagnes de vaccination, elle peut apparaître aussi bien chez l’adulte, l'adolescent, l'enfant, le bébé et le nourrisson.

Publicité

© Istock

Les agents responsables de la méningite bactérienne

Bien que la plupart des méningites bactériennes soient causées par le méningocoque (Neisseria meningitidis), beaucoup d'autres bactéries peuvent être responsables. Chez le nourrisson l'agent principal est le Streptococcus agalactiae, l'Escherichia coli et la Listeria monocytogenes. Chez les enfants plus âgés on retrouve le Streptococcus pneumoniae et l'Haemophilus influenzae type B. Chez l'adulte la méningite bactérienne peut-être causée par le pneumocoque, le Staphylocoque, le Pseudomonas. Selon les régions du monde et les conditions sanitaires de certains pays, la méningite bactérienne peut être causée par le Mycobacterium tuberculosis (méningite tuberculeuse), le Treponema pallidum (syphilis), la Leptospira interrogans (leptospirose), Borrelia burgdorferi (maladie de Lyme), le Pseudomonas aeruginosa et la Klebsiella pneumoniae. À noter également que les personnes immunodéprimées par un traitement médicamenteux ou une maladie comme le SIDA sont sujettes à contracter la maladie.

Publicité
Les symptômes de la méningite bactérienne

Lorsque la méningite apparaît, on parle du « syndrome méningé » qui englobe une série de symptômes qui vont confirmer la maladie. Des maux de tête violents, une gêne vis-à-vis de la lumière (photophobie), des vomissements, une forte fièvre, de la fatigue, une somnolence, une raideur de la nuque, une paralysie du visage ou des yeux, des taches violacées sur la peau et des convulsions sont les premiers symptômes qui doivent amener à consulter un médecin. La confirmation de la maladie et de l'agent responsable sera faite par une série d'examens médicaux (bilan sanguin, IRM, scanner et ponction lombaire pour analyser le liquide céphalo-rachidien).

Prévention et traitement de la méningite bactérienne

La prévention est assurée par la vaccination contre certaines bactéries (méningocoque, Haemophilus influenzae type B, pneumocoque), mais ne concerne souvent que les enfants en bas âge. Lorsqu’une méningite bactérienne est diagnostiquée, un traitement antibiotique est administré en urgence à l'hôpital afin de surveiller l'évolution de la maladie et de prévenir les complications. Un traitement prophylactique est également administré à l'entourage et toutes les personnes ayant été en contact avec le malade. Un suivi du malade sera effectué régulièrement après sa guérison.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité