Méningite bactérienne : définition

Publicité

Comme leur nom l’indique, les méningites bactériennes sont des inflammations (-ite) de méninges, provoquées par une infection bactérienne. Mais quelle est, en cas de méningite bactérienne, la définition exacte de la maladie ? Quels sont les symptômes des méningites bactériennes ?

Publicité

© Fotolia

Méningite bactérienne : définition

Les méninges sont les membranes, ou enveloppes, qui entourent et protègent le système nerveux central, c'est-à-dire le cerveau dans le crâne et la moelle épinière dans le canal rachidien, au niveau de la colonne vertébrale. Lorsque ces membranes sont infectées, on parle de méningite. Les méningites peuvent être d’origine virale, bactérienne ou être dues à des champignons (plus rarement). Les méningites bactériennes sont souvent dues à une de ces quatre bactéries : le méningocoque, le pneumocoque, l’Hæmophilusou la listeria.

Publicité
Symptômes des méningites bactériennes

Il est important de savoir rapidement reconnaître les symptômes des méningites bactériennes, car en France, chaque année, environ 30 personnes décèdent de cette pathologie et bien d’autres présentent des séquelles. Une méningite bactérienne est généralement facilement décelable puisqu’elle se manifeste par des symptômes caractéristiques : violents maux de tête, fièvre, vomissements, raideur de la nuque, photophobie, etc. Elle s’accompagne parfois d’agitation et de troubles de conscience pouvant aller jusqu’au coma. Le malade se place généralement en chien de fusil (allongé sur le côté et recroquevillé) pour soulager les tensions musculaires dorsales. Si c’est le méningocoque qui est responsable de la méningite, on retrouvera également des signes cutanés (taches sur la peau).

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité