Maladie des nerfs : la neuropathie périphérique

Maladie des nerfs : la neuropathie périphérique©iStock

Vos extrémités s'engourdissent, vous avez une sensation de brûlure ou de picotement au niveau des mains et des pieds ? Vous souffrez peut-être de neuropathie périphérique ?

Publicité
Publicité

Qu'est-ce que la neuropathie périphérique ?

Le système nerveux périphérique comprend tous les nerfs des membres, du torse et du visage. Ceux du cerveau et de la moelle épinière appartiennent au système nerveux central. Les nerfs permettent la communication entre le cerveau et le reste du corps. Si un ou plusieurs nerfs périphériques sont endommagés, la transmission des informations entre la zone qu'ils contrôlent et le cerveau sera affectée. En cas d'atteinte d'un nerf sensoriel, l'individu peut percevoir une douleur, un engourdissement, des picotements, une faiblesse musculaire et/ou une sensation de brûlure. Si c'est un nerf moteur qui est touché, la personne ressent une faiblesse musculaire pouvant aller jusqu'à la paralysie des muscles qu'il commande.

Publicité

Les causes des neuropathies périphériques

Un choc, la répétition d'un mouvement (travail à la chaîne, utilisation d'instruments vibrants) ou une tumeur peut être à l'origine d'une pression sur un nerf périphérique et provoquer une neuropathie. Quand plusieurs nerfs sont atteints, les causes les plus fréquentes sont le diabète, l'alcoolisme, le sida, une carence en vitamine B et l'administration de certaines chimiothérapies. Il n'est pas toujours possible de retrouver l'origine d'une neuropathie.

Les traitements des neuropathies périphériques

Si elle existe, il faut d'abord traiter la cause des neuropathies (diabète, carence en vitamine, compression nerveuse...). Des traitements antalgiques plus au moins forts sont également prescrits. Les anti-épileptiques (Neurontin®, Tegretol®) et les antidépresseurs ont aussi montré leur efficacité, tout comme les patchs à la lidocaïne qui ont un effet anesthésiant. Des thérapies plus naturelles comme l'acupuncture, l'hypnose ou la stimulation électrique transcutanée permettent de diminuer la perception de la douleur.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité