L'hydrocéphalie chez le fœtus se voit-elle à l'échographie ?

L'hydrocéphalie chez le fœtus se voit-elle à l'échographie ?

L’hydrocéphalie du fœtus est une pathologie que redoutent de nombreux parents puisqu’elle affecte le cerveau de leur enfant. Il est donc normal de se demander si l'hydrocéphalie chez le fœtus se voit à l'échographie. D’une façon générale, peut-on détecter l’hydrocéphalie au cours de la grossesse ? Voyons cela ensemble.

Publicité
Publicité

Hydrocéphalie du fœtus

L’hydrocéphalie est une pathologie qui peut être présente chez le fœtus au cours de son développement in utero (dans seulement 3 cas sur 1 000 néanmoins). En effet, dans la mesure où elle est d’origine chromosomique ou congénitale, cette déformation va être présente dès le départ. C’est également le cas si la mère présente certaines infections, par exemple une toxoplasmose ou la rubéole. Diagnostic d’hydrocéphalie du fœtus Il est possible de diagnostiquer une hydrocéphalie chez un bébé dès la 16e semaine de grossesse. Il faudra néanmoins confirmer cette suspicion de diagnostic par un nouvel examen qui interviendra entre la 20e et la 22e semaine de grossesse. La plupart du temps, c’est l’échographie réalisée en fin de grossesse qui permet de la détecter.

Publicité

Hydrocéphalie hors grossesse

Publicité
Il arrive néanmoins qu’on ne puisse pas déceler une hydrocéphalie au cours de la grossesse tout simplement parce qu’il n’y en a pas. Il est en effet tout à fait possible que le bébé naisse avec un périmètre crânien tout à fait normal et que l’hydrocéphalie ne fasse son apparition que par la suite, après quelques mois. Il est aussi possible que l’hydrocéphalie se déclare suite à une naissance prématurée ayant entraîné une hémorragie.
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité