Les principaux symptômes d'une méningite sans fièvre

Il existe de nombreuses formes de méningites, la plupart du temps d'origine bactérienne ou virale. Celles-ci provoquent systématiquement de la fièvre. Il existe une forme très rare de méningite sans fièvre, d'origine parasitaire, que l'on appelle la méningite à éosinophiles.

Publicité
Publicité

6187198-inline-500x333.jpg© Istock

Quels sont les symptômes de la méningite sans fièvre ?

La méningite sans fièvre présente les mêmes symptômes que la méningite bactérienne ou virale, c'est-à-dire une raideur de la nuque, des maux de tête violents, une photophobie (gêne visuelle à la lumière), des nausées et des vomissements. Elle peut s'accompagner de troubles de l'équilibre et de fourmillements dans les membres. Elle est le signe d'une infection parasitaire généralisée ou peut être due à un champignon. Elle est surtout présente en Afrique et en Thaïlande. La forme la plus fréquente est la méningite à Angiostrongylus.

Publicité

Comment traiter une méningite sans fièvre, à éosinophiles ?

Publicité

La méningite à éosinophile se soigne grâce à un traitement antiparasitaire, de type Ivermectine. Quand les signes sont très sévères, on peut ajouter des corticoïdes pour diminuer l'inflammation. La meilleure solution reste la prévention lorsqu'on voyage en zone d'endémie. Il faut éviter de consommer des aliments crus tels que fruits de mer, crevettes, crabes, escargots, canard ou poulet. Il est conseillé de bien laver ses crudités et préférer cuire soi-même ses aliments. Même si cette maladie est extrêmement rare, elle peut être grave et laisser de lourdes séquelles.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité