La maladie de Crohn est-elle mortelle ?

Publicité

La maladie de Crohn fait partie des maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI). Sa cause demeure inconnue, mais beaucoup de médecins pensent qu’elle pourrait être d’origine auto-immune. Bien qu’elle puisse entraîner de graves complications, la maladie de Crohn est rarement mortelle. 

Publicité

Symptômes et complications de la maladie de Crohn

La maladie de Crohn se manifeste d’abord par des troubles gastro-intestinaux tels que des douleurs abdominales et une diarrhée. Ces signes s’accompagnent souvent de fièvre, d’un manque d’appétit, d’une perte de poids et d’un saignement rectal. Si la maladie n’est pas bien traitée, des complications graves peuvent survenir. Ces complications incluent les vomissements et la constipation (provoqués par une obstruction de l’intestin), l’apparition de fistules dans l’appareil digestif, des fissures anales, des problèmes de peau et un rétrécissement de l’intestin (sténose). Les personnes atteintes de la maladie de Crohn ont plus de chances d’avoir un cancer colorectal.

Publicité
Traitement de la maladie de Crohn

La prise en charge repose sur un traitement médicamenteux à base d’antibiotiques, d’anti-inflammatoires, de corticostéroïdes et d’inhibiteurs du facteur de nécrose tumorale. Un régime alimentaire adapté doit être mis en place pour éviter les récidives et compenser les carences nutritives. Taux de mortalité de la maladie de Crohn La maladie de Crohn conduit au décès du patient dans environ 15% des cas. Cependant, si elle est diagnostiquée à temps et si un traitement efficace est instauré, elle n’est pas dangereuse. Il convient donc de consulter son médecin dès l’apparition des premiers symptômes.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité