Épilepsie frontale : 3 symptômes à connaître

Épilepsie frontale : 3 symptômes à connaître©IsTOCK

L’épilepsie frontale, également connue sous le nom d’épilepsie frontale à crises nocturnes, est un trouble épileptique particulier. Alors qu’est-ce au juste qu’une épilepsie frontale ? Quelles sont les causes de cette épilepsie ? Quels sont, en cas d’épilepsie frontale, les 3 symptômes à connaître pour ne pas passer à côté ?

Publicité
Publicité

Qu’est-ce qu’une épilepsie frontale ? L’épilepsie frontale, ou épilepsie frontale à crises nocturnes, est une forme d’épilepsie qui se manifeste uniquement la nuit. Elle ne représente que 4 à 10 % des épilepsies. Généralement, cette pathologie fait son apparition au cours de l’enfance ou chez les jeunes adultes, 80 % des malades ayant moins de 20 ans. Elle durera toute la vie mais sans s’aggraver, les crises ayant même tendance à s’estomper au-delà de 50 ans. L’épilepsie frontale ne se traduit par aucun déficit intellectuel.

Publicité

Causes de l’épilepsie frontale

Publicité
Les risques de développer une épilepsie frontale sont plus grands lorsqu’il y a déjà des cas d’épilepsie dans la famille. On a constaté que la mutation de deux gènes (CHRNB2 et CHRNA4) était présente dans 40 % des cas. Néanmoins, la cause exacte de cette pathologie n’est pas bien connue. Symptômes de l’épilepsie frontale Le premier symptôme permettant d’identifier une épilepsie frontale est le fait qu’elle survient uniquement la nuit, durant le sommeil. De plus, elle se caractérise par une dystonie intermittente (contractions musculaires involontaires). Les épisodes des crises (crises généralisées) peuvent être de simples excitations nocturnes ou au contraire de véritables crises avec un comportement violent. Quoi qu’il en soit, il s’agit toujours de crises relativement courtes qui ne durent pas plus de quelques minutes.
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité