Publicité
Publicité

Encore appelés étirements ou stretching, ils visent à maintenir une souplesse musculaire et articulaire optimale. Dans certains cas, leur but est de gagner en amplitude articulaire et de dépasser les limites existantes. Les étirements ont pour finalité de lutter contre les effets enraidissants du travail musculaire intensif, et de maintenir l’élasticité musculaire afin de protéger les muscles contre les élongations.
Les modalités des assouplissements doivent tenir compte :

Des limites naturelles des articulations mises en jeu.

Publicité
Des amplitudes utiles pour le sport pratiqué (nul besoin de faire le grand écart facial pour jouer au football).

Des risques de blessures liées à certains exercices (forcés, avec à coups, lancés,...).

Les étirements statiques peuvent être précédés d’une contraction musculaire isométrique : [41] ils sont dits actifs. Plusieurs méthodes existent selon que l’on contracte le groupe musculaire étiré ou les antagonistes, avant l’étirement proprement dit. Les contractions musculaires durent de l’ordre de 6 à 20 secondes, suivies d’un temps d’étirement de 6 à 10 secondes.
Les étirements statiques peuvent aussi être passifs : ils sont alors tenus plus longtemps (de 15 à 120 secondes). Nous vous proposons quelques exercices d’étirements statiques du membre inférieur :

Le quadriceps
Les ischio-jambiers
Le triceps sural
Les adducteurs
L’ilio-psoas
  • RégimeÉquilibré
  • RégimeHypocalorique
  • RégimeHyperprotéiné
  • RégimeIndex
    glycémique bas

Je maigris avec le régime
qui me convient !

 
cm
kg
* champs obligatoires
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité