Publicité
Publicité

Généralités

Les araignées sont présentes partout dans le monde. Les espèces dangeureuses existent surtout sous les tropiques. Elles sont rarement agressives (sauf les mygales), elles sont toutes venimeuses, mais rares sont celles qui peuvent traverser la peau humaine en mordant. Le venin d’araignée est très toxique mais la quantité injectée est très faible.

Publicité
Sous les climats tempérés

La morsure d’araignée peut créer une cellulite : infection avec gonflement de la peau autour de la morsure, rougeur, douleur et chaleur locale très rarement compliqués par des courbatures et de la fièvre si la cellulite est importante.
En France une seule espèce vivant en Provence et en Corse est dangeureuse mais non mortelle : c’est une petite araignée qui vit volontiers dans les endroits humides. Elle porte 13 tâches rouges sur l’abdomen et sa piqûre est indolore. Après une morsure de 1,5 à 2 cm de large, indolore, le venin entraîne des douleurs abdominales et musculaires, des sueurs et une fatigue intense. L’hospitalisation s’impose pour réaliser une éventuelle sérothérapie antilactrodecte qui limitera les effets du venin.

Sous les climats tropicaux

Les espèces sont plus nombreuses et souvent plus dangereuses (mygales, veuve brune, veuve noire... ), voire mortelles (Amazonie, d’Extrême-Orient, Afrique du sud, Madagascar et Australie).

La veuve noire (Latrodectus tredecimguttatus).

Elle rentre dans les maisons et les jardins. Dans les maisons, elle séjourne volontiers dans les salles d’eau. C’est la plus toxique. Elle ne mesure que 1 à 1,5 cm. Sa couleur est variable en fonction des espèces (du jaune au noir). Sa morsure est peu, ou, pas douloureuse.
Les signes apparaîssent avec retardement en provoquant des crampes musculaires généralisées et une sensation d’oppression.
Il y a plus à craindre de la veuve noire des déserts américains.

La mygale

On la trouve dans les régions chaudes intertropicales. Elle vie dans des terriers ou des arbres. Elle est très agressive. Elle peut mordre en envoyant ou pas un venin qui entraine une vive douleur avec parfois une paralysie du membre atteint. Certaines espèces ont un poil urticant qui peut déclencher des réactions allergiques très sévères : asthme grave, choc anaphylactique.

Comment s’en protéger ?

- Inspecter l’endroit du couchage.
- Dormir avec une moustiquaire.
- Utiliser des produits répulsifs et insecticides.
- Vérifier l’intérieur des chaussures et vêtements avant de les mettre.

Que faire en cas de morsure ?

- Ne pas paniquer.
- Ne pas inciser, sucer, ni aspirer avec une seringue.
- Refroidir la plaie par de la glace ou un linge propre humidifié.
- Prendre un antalgique type paracétamol.
- Ne pas boire d’alcool.
- Ne pas injecter n’importe quel sérum.
- Consulter rapidement un médecin.

Que faire en cas d’atteinte occulaire ?

- En cas de projection de venin de mygale dans les yeux, assurer un lavement occulaire abondant à l’eau potable du robinet.
- Consulter rapidement un médecin
- Contacter votre société d’assistance

mise à jour juin 2005

Publicité

  • RégimeÉquilibré
  • RégimeHypocalorique
  • RégimeHyperprotéiné
  • RégimeIndex
    glycémique bas

Je maigris avec le régime
qui me convient !

 
cm
kg
* champs obligatoires
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité