Rhume chronique : les remèdes

Lorsqu’on souffre d’un rhume, un remède efficace doit être pris sans attendre. Pour ne pas risquer un rhume chronique, mieux vaut éviter la surinfection microbienne.

Publicité
Publicité

5185386-inline-500x333.jpg© Istock

Quinte de toux : une source de fatigue

Tousser est un acte réflexe qui permet d’expectorer un mucus. La toux peut être sèche, aiguë, chronique ou grasse. Lorsque la quinte de toux persiste, de nuit comme de jour, elle finit par entraîner lassitude et fatigue. Le sujet ne peut plus se concentrer sur ses activités et son sommeil est extrêmement perturbé. Les quintes de toux peuvent aussi incommoder l’entourage familial et professionnel. On parle de toux persistante lorsqu’elle est installée depuis huit semaines. Une toux qui dure ne doit pas être négligée, que ce soit chez l’enfant comme chez l’adulte.

Rhume : un remède efficace s’impose

Maux de tête, frissons et nez qui coule sont les premiers symptômes qui doivent alerter. Il suffit bien souvent de prendre sans attendre un remède contre le rhume pour limiter les risques de surinfection. Gingembre, citron, menthe poivrée et cannelle sont autant de remèdes naturels contre les petits maux d’hiver. Une bonne aération quotidienne de l’habitation est également indispensable pour assainir l’air ambiant. Il faut boire beaucoup d’eau et de tisanes pour décongestionner le nez et la gorge. L’homéopathie est également une bonne solution en cas d’éternuement, de nez bouché ou encore d’écoulement nasal aqueux. Chez le bébé et le jeune enfant, le sérum physiologique est indispensable pour faciliter l’écoulement nasal. Toutefois, en cas de fièvre même modérée qui persiste plus de trois jours, il est vivement recommandé de consulter un médecin.

Quand le rhume devient chronique

Un rhume est dit "chronique" lorsque l’inflammation est installée depuis au moins trois mois consécutifs, et que cela se répète d’une année sur l’autre. Le rhume peut être d’origine virale ou bactérienne. Lorsque cette pathologie inflammatoire touche uniquement la muqueuse des fosses nasales, on parle de rhinite. Si elle touche en plus la muqueuse des sinus, il s’agit alors d’une rhinosinusite. La chronicité d’un rhume exige un traitement par antibiotiques. Il est donc nécessaire de consulter un médecin dès les premiers symptômes afin d’éviter toute aggravation.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité