Pourquoi a-t-on le nez bouché pendant un rhume ?

Nez bouché, éternuements intempestifs, écoulement nasal… Vous présentez tous les symptômes d’un rhume ! Cette infection virale particulièrement fréquente se caractérise par une inflammation des muqueuses nasales qui, à terme, va congestionner les conduits du nez.

Publicité
Publicité

5862612-inline-500x333.jpg© Istock

Rhume : à quoi est due la congestion nasale ?

L’obstruction nasale constitue l’un des principaux symptômes du rhume. La prolifération du virus responsable du rhume au sein des muqueuses nasales va générer un processus inflammatoire plus ou moins important selon la charge virale. Résultat : les parois des fosses nasales vont avoir tendance à gonfler et à obstruer le conduit. Parallèlement, le système immunitaire va produire davantage de mucus afin de favoriser l’évacuation du virus contenu dans le nez. Mais le mucus ne s’évacuant plus, il va stagner, ce qui va provoquer la congestion. A terme, l’obstruction peut s’étendre jusqu’aux sinus et entraîner une sinusite qui est l’une des complications les plus courantes du rhume.

Publicité

Rhume : comment venir à bout de la congestion nasale ?

Le rhume étant une maladie d’origine virale, il ne fait l’objet que d’un traitement symptomatique. L’obstruction nasale, si elle est importante et gênante, peut être soulagée par la pulvérisation de substances décongestionnantes directement au sein des fosses nasales. Ce type de médicaments permet de réduire l’inflammation des muqueuses et, ainsi, de favoriser l’écoulement du mucus accumulé. Il est également possible de pratiquer des inhalations qui vont dégager les voies aériennes supérieures. Enfin, l’hydratation revêt une importance capitale. Boire beaucoup d’eau est, en effet, essentiel pour fluidifier les sécrétions nasales.

Publicité

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité