Nez bouché en permanence : pourquoi ?

Publicité

Difficultés à respirer, gêne constante, perte du goût et de l'odorat… Qu'il s'agisse d'un nez pris, d'un nez qui coule ou d'un nez trop sec, les désagréments qu'engendre le nez bouché sont nombreux. Mais pourquoi passe-t-on nos journées un mouchoir à la main tandis que d'autres passent l'hiver sans encombre ?

Publicité

© Fotolia

Quelles sont les causes d'un nez bouché chronique ?

Il existe de nombreuses causes au nez bouché, d'où l'intérêt de consulter son médecin généraliste et, si besoin, un ORL afin d'obtenir un diagnostic et un traitement adapté.
Les causes infectieuses et inflammatoires sont les plus courantes. Une rhinosinusite infectieuse (virus, microbe...), une rhinite allergique périodique (rhume des foins, allergie au pollen…), une rhinite allergique non périodique (poussière…) ou une rhinite non allergique peuvent être source d'obstruction nasale. On parle alors d'inflammation chronique lorsque la muqueuse reste enflammée (plus de 3 mois).
Mais il existe également des causes "architecturales" à l'origine de ce nez bouché en permanence, comme une déviation de la cloison nasale ou une anomalie du cartilage et, dans de rares cas, des causes tumorales.

Publicité
Existe-t-il des solutions ?

Heureusement, le nez bouché chronique n'est pas une fatalité. Il existe de nombreux traitements adaptés à l'origine du problème, du médicamenteux au chirurgical.
D'un côté, des remèdes homéopathiques, des antibiotiques, des anti-inflammatoires, des antiallergiques ou une désensibilisation peuvent notamment être proposés tandis que de l'autre, il est possible d'être orienté vers la chirurgie (rhinoplastie, rhinoseptoplastie...).

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité