Publicité
Publicité

Il s’agit DU médicament tel qu’on se le représente, c’est celui que votre médecin vous prescrit et que vous allez acheter à la pharmacie. C’est le cas de la plupart des spécialités pharmaceutiques disponibles sur le marché et qui sont, elles aussi, définies dans le Code de la Santé Publique (article L.511-1) : « tout médicament préparé à l’avance, présenté sous un conditionnement particulier et caractérisé par une dénomination spéciale. »

Ces médicaments correspondent à un traitement que le médecin juge nécessaire pour prévenir ou traiter une pathologie. Dans ce cas, le médicament est remboursé au même titre que la consultation ou les autres soins délivrés.

Publicité
Le prix et le taux de remboursement des médicaments qui rentrent dans cette catégorie sont fixés de manière réglementaire à l’issue d’un parcours administratif plutôt long (voir : la première vie du médicament).

Mais les médicaments qui sont prescrits par le médecin n’ont pas tous besoin d’une ordonnance pour être achetés en pharmacie. Cela dépend de leur inscription sur une liste qui tient compte du niveau de risque et des bénéfices thérapeutiques liés à leur utilisation (voir : la première vie du médicament). Un même médicament peut donc faire ou non l’objet d’une prescription. Le consommateur peut par exemple acheter dans une pharmacie de l’aspirine sans ordonnance pour calmer des maux de têtes, mais cette dernière peut aussi faire l’objet d’une prescription après consultation pour une grippe ou dans le cadre de la prévention de l’infarctus du myocarde. Dans le premier cas, elle n’est pas remboursée alors qu’elle l’est dans le second.

Publicité

  • RégimeÉquilibré
  • RégimeHypocalorique
  • RégimeHyperprotéiné
  • RégimeIndex
    glycémique bas

Je maigris avec le régime
qui me convient !

 
cm
kg
* champs obligatoires
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité