Publicité
Publicité

La question de l’après-coup en psychanalyse est-elle évaluable ? Quel que soit l’âge du sujet, la souffrance, lorsqu’elle se fait entendre comme signe transgénérationnel, est toujours un retour du sujet désirant dans les impasses constituées par la parole.

La pratique en maternité nous montre comment, si l’on écoute dès la naissance, il est parfois déjà temps de dire.

Publicité
Les symptômes, physiques ou psychiques, exprimés par les mères, les pères ou leurs nouveau-nés peuvent être replacés dans le contexte subjectif de chaque naissance et appréhendés parallèlement sur un mode médical et psychanalytique. Si l’on pose que la souffrance, au sens analytique du terme, est souffrance de parole, qu’elle soit de corps ou d’âme, elle reste toujours souffrance symbolique, et le besoin de parole est si réel que le corps peut être atteint dans son fonctionnement et son organisation. Cette parole bâillonnée peut tenter de surgir sous la forme de symptômes, signalant une souffrance parfois refoulée au niveau de l’inconscient, mais toujours vivante chez ceux dont la vie a croisé la question de l’effacement de l’origine. Les abandonnés peuvent exprimer dès le début de leur vie des signes traduisibles en demande de sens, le sens de leur vie.

Comme nous l’avons mentionné, en pratique, la loi impose le recueil des éléments "non identifiants" sans les définir ni préciser qu’ils doivent être immédiatement transmis à l’enfant. Si les adoptés dont la mère de naissance a accouché au secret sont souvent à la recherche d’informations manquantes les concernant, il ne s’agit pas forcément pour eux de connaître la taille et le poids de leurs parents, a fortiori leur taux de cholestérol !

La question qui à juste titre les harcèle est : "pourquoi m’ont-ils abandonné ?" encore plus que : "qui m’a abandonné ?". Si l’on peut fournir la réponse, ils seront alors en mesure de pouvoir choisir d’adopter une famille, son histoire et l’identité qu’elle leur propose. La confusion entre secret des origines et anonymat de la mère exclut légalement ces enfants, et eux seuls, du droit à connaître leurs origines.

Publicité

  • RégimeÉquilibré
  • RégimeHypocalorique
  • RégimeHyperprotéiné
  • RégimeIndex
    glycémique bas

Je maigris avec le régime
qui me convient !

 
cm
kg
* champs obligatoires
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité