Grog pour soigner une grippe : une bonne idée ?

Le grog est un remède très répandu pour soigner la grippe et le mal de gorge. Zoom sur ce remède ancestral.

Publicité
Publicité

5495190-inline-500x333.jpg© Istock

Traditionnel grog rhum-citron, le remède de grand-mère à consommer avec modération

Courbatures, fièvre, fatigue, nez qui coule… Et si c’était la grippe ? Avec l’arrivée de l’hiver, le virus de la grippe frappe de nouveau. De l’eau bien chaude, un peu de rhum brun, du miel, le jus d'un demi-citron et un peu de cannelle, voici les ingrédients pour un grog contre la grippe.

Boire un grog bien chaud permet d’augmenter la température du corps et de transpirer, donc d’éliminer les toxines plus rapidement. C’est ce processus qui contribuerait à combattre le virus. L’alcool présent dans le grog permet d’élever un peu plus la température du corps, ce qui semble utile. Mais l’alcool est diurétique et déshydrate, ce qui est à éviter, particulièrement quand on est malade, pour ne pas affaiblir l’organisme. Alors, même si un peu de rhum est agréable dans un grog, la quantité doit être vraiment très restreinte. L’efficacité sera tout aussi intéressante sans rhum ! Ce sont surtout l’eau chaude, le citron et le miel qui agissent.

Comment soigner la grippe avec un grog ? Recette du grog antigrippe sans alcool

Voici la recette du grog sans alcool qui renferme des ingrédients simples que vous avez dans votre cuisine, choisis pour leurs propriétés antiseptiques, anti-inflammatoires, expectorantes et stimulantes du système immunitaire.

De l’eau bien chaude, 1 cuillère à soupe de miel, de thym de préférence, le jus d’un demi-citron, une pincée de cannelle en poudre, une pincée de curcuma en poudre.

Remuez, c’est prêt !

Publicité

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité