Kamasutra : les positions pour les paresseux(ses)

Publicité

Qui n’a jamais entendu parler du Kamasutra ? Ce célèbre recueil indien, véritable bible du sexe, fut écrit entre les VIe et VIIe siècles et comportait 64 positions sexuelles. Depuis, d’autres positions ont été inventées, testées et ajoutées. S’il est vrai que certaines positions requièrent des qualités d’acrobate ou de contorsionniste, d’autres en revanche sont conçues pour les plus paresseux(ses). Tour d’horizon des positions à adopter après une journée épuisante.

Publicité

sexe couple© Fotolia

La paresseuse, la position du Kamasutra qui porte bien son nom

Le nom de cette position ne pouvait pas être mieux choisi. L’homme est agenouillé sur le lit, légèrement penché en arrière, les mains tendues en arrière. La femme est couchée sur le dos et place ses cuisses autour de la taille de son partenaire. Bien sûr, elle a pris le soin de poser sa tête sur un coussin confortable. Cette position permet de jouir pleinement d’une pénétration profonde et d’assister à la montée en puissance de son partenaire… et ceci sans effort inutile.

Publicité
L’indolent, la position assise du Kamasutra

Cette position est idéale pour les hommes qui veulent le beurre sans l’argent du beurre, le plaisir sans sacrifice. Ces messieurs n’ont qu’à s’allonger sur le dos et attendre que leur partenaire réalise le travail. Madame chevauche son partenaire, elle lui tourne le dos et pose ses mains sur ses genoux avant de partir au galop. Cette position est très intéressante pour les femmes qui aiment prendre les choses en main.

Les autres positions du Kamasutra pour les paresseux(ses) : le missionnaire, la cuillère et l’éléphant

Le missionnaire est un des grands classiques du Kamasutra. L’homme est allongé sur la femme qui ouvre les cuisses, ce qui permet à tous deux de ménager leurs efforts. La position de la cuillère est à la fois simple et excitante. Les deux partenaires sont allongés sur le côté. Madame tourne le dos à Monsieur et attend que celui-ci prenne la suite des opérations. La position de l’éléphant s’inspire de l’accouplement des éléphants. Eh oui, les plus belles choses se trouvent dans la nature ! La femme s’allonge sur le ventre, resserre les jambes et relève le buste. Son partenaire s’allonge sur son dos et s’appuie sur ses avant-bras.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité