8 mauvaises habitudes qui déclenchent les fuites urinaires

S'asseoir ou pas aux toilettes, etre constipé, boire du vin blanc... Vous favorisez peut-être sans vous en rendre compte vos fuites urinaires. Voici les mauvaises habitudes à stopper avec le Dr Florence Cour, urologue à l'hôpital Foch (Suresnes). 

Publicité

Ne pas s’asseoir sur la cuvette des toilettes

© IstockCertaines circonstances, comme des environnements publics particulièrement sales, poussent à ne pas s’asseoir sur la cuvette des toilettes.

Publicité

"Souvent lorsqu’on n’est pas chez soi, on ne se pose pas sur le rebord des toilettes", souligne le Dr Florence Cour, urologue à l’hôpital Foch, "je pense également aux toilettes d’écoles dont les portes sont ouvertes en haut et en bas et par lesquelles les garçons peuvent facilement jeter un œil : les jeunes filles ne peuvent pas bien se relâcher pour uriner ".

En quoi cela favorise-t-il l’incontinence ? L’inclinaison entre le rachis et le périnée n’est pas bonne. "Cet état de contraction force à pousser sur le périnée et le sphincter urinaire (le muscle circulaire qui se situe dans le prolongement de la vessie) ne peut pas se relâcher correctement", explique la spécialiste.
De ce fait on vide moins bien la vessie. "A la fin, additionné avec tous les autres facteurs (âge, ménopause...), ce genre de réflexe peut entraîner une dysfonction de l’appareil vésico sphincétrien chez la femme."

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité