Incontinence fécale : les causes

Publicité

Difficile de parler de ce problème ouvertement. L’incontinence fécale est un sujet tabou mais est assez répandu. La prise en charge existe. Angoisses en société, peur de sentir, suppression des rapports intimes : l’incontinence fécale est lourde de conséquences. Cette perte de matières fécales involontaire et handicapante est la conséquence de diverses causes.

Publicité

© Istock

Incontinence fécale : les causes mécaniques

Certaines chirurgies (hémorroïdaires…), des malformations ou des grosseurs (tumorales…), peuvent affaiblir la tonicité du sphincter anal et être la cause d’incontinence fécale. C’est aussi le cas de la grossesse et de l’accouchement, ce qui explique que les femmes soient un peu plus touchées par ce problème que les hommes. Après l’accouchement, particulièrement s’il a été difficile, un bilan périnéal permet de prendre en charge ce type de désagrément.

Publicité
Incontinence fécale : les causes neurologiques

Comme tout réflexe ou tout mouvement du corps, la défécation est contrôlée par des nerfs qui conduisent les ordres du système nerveux central. Certaines maladies neurologiques sont à l’origine d’incontinence fécale. C’est le cas de certains AVC (accident vasculaire cérébral), de la SEP (sclérose en plaques), du diabète ou d’accident traumatisant la moelle épinière, par exemple.

Incontinence fécale : les causes liées au transit

Pour des raisons nerveuses, les personnes âgées sont plus souvent atteintes de troubles du transit. Cette irrégularité provoque parfois une incontinence fécale, notamment en présence d’un bouchon de selles (fécalome). Les apports alimentaires jouent alors un rôle important.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité