Hypertension : des symptômes silencieux

Publicité

L’hypertension artérielle (HTA) est une élévation de la tension artérielle au-dessus de 14/9 de façon permanente. Cette maladie est fréquente, mais en cas d’hypertension artérielle, les symptômes sont-ils faciles à identifier ? Au contraire y a-t-il, en cas d’hypertension, des symptômes silencieux difficiles à détecter ?

Publicité

© Fotolia

Causes de l’hypertension

Avant de s’intéresser aux symptômes de l’hypertension, il faut connaître ses causes et ses facteurs favorisants. Bien que 95% des HTA soient d’origine inconnue, plusieurs éléments peuvent participer à les expliquer. L’hérédité joue certainement un rôle et les personnes hypertendues, lorsqu’elles sont jeunes, présentent souvent un facteur génétique. Néanmoins, d’autres éléments peuvent également jouer un rôle : l’âge, l’alimentation (consommation excessive de sel), l’hygiène de vie (vie sédentaire ou activité physique régulière, consommation de tabac ou non) et d’éventuelles pathologies connexes telles que le diabète ou l’hypercholestérolémie.

Publicité
Symptômes de l’hypertension

L’hypertension est souvent une pathologie qui évolue à bas bruit. En effet, aucun symptôme ne permet d’avertir rapidement les patients d’une éventuelle hypertension. Néanmoins, certains éléments peuvent faire suspecter une HTA : des maux de tête le matin au réveil (sur le haut ou l’arrière du crâne), de légers troubles de la vue, le besoin fréquent d’uriner la nuit, une fatigue augmentée, des crampes musculaires, des saignements de nez ou encore des difficultés respiratoires après l’effort. Plus le nombre de symptômes augmente, plus les risques de présenter une HTA sont grands.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité