Hypertension artérielle : est-ce dangereux ?

Publicité

L’hypertension artérielle désigne une pression excessive du sang sur la paroi des artères. Elle se caractérise par des chiffres de tension artérielle supérieurs (ou égaux) à 14/9. Mais pourquoi se préoccupe-t-on autant de l’hypertension artérielle. Quels sont les risques ? Finalement, avoir de l’hypertension artérielle : est-ce dangereux ?

Publicité

© photographee

Hypertension artérielle : un trouble très fréquent

L’hypertension artérielle est un trouble très fréquent qui concerne environ une personne sur 5. Le nombre de cas augmente avec l’âge de sorte que 40% des personnes de plus de 65 ans sont touchées et jusqu’à 90% des personnes de 85 ans et plus. L’hypotension (baisse de tension), elle, est beaucoup plus rare (excepté l’hypotension orthostatique liée au passage rapide de la position couchée à debout). Néanmoins, elle aussi présente des risques puisqu’elle entraîne des faiblesses et parfois des évanouissements.

Publicité
Hypertension artérielle : les risques

Les risques liés à l’hypertension artérielle sont essentiellement des risques à long terme (seules de violentes poussées hypertensives provoquent des symptômes immédiats tels que des malaises, des maux de tête ou des troubles respiratoires). Ainsi cette pathologie constitue le principal facteur de risque de complications cardiovasculaires importantes. En effet, au fil du temps elle finit par provoquer une rigidification des artères et elle augmente considérablement le risque d’athérosclérose (dépôt d’une plaque d’athérome composée de lipides sur la paroi des artères) responsables d’obstructions des artères et d’embolies aux conséquences dramatiques. A terme, l’hypertension artérielle peut également engendrer une augmentation du volume du ventricule gauche qui va peu à peu perdre de sa contractibilité et finalement déboucher sur une insuffisance cardiaque.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité