hopitaux

Les dernières actualités

Fréderic Valletoux, le président de la Fédération Hospitalière de France, le 10 avril 2014 à Paris

Les fédérations hospitalières dénoncent une "restriction" d'accès aux données de santé

avec
Les fédérations hospitalières ont annoncé mardi leur refus d'adhérer au nouvel Institut national des données de santé (INDS), dénonçant une "restriction excessive" de leur accès à ces données, à "rebours" de la volonté d'ouverture affichée par le gouvernement.
Des étudiants en médecine contestent la réforme de leurs études, le 18 avril 2017 à l'hôpital de la Timone à Marseille

Réforme des études de médecine: les internes manifestent

avec
Plus de deux cents étudiants en médecine manifestaient mardi dans plusieurs villes de France à l'appel du principal syndicat (Isni) qui avait aussi appelé à la grève, pour dénoncer une réforme de leurs études qu'ils estiment "bâclée", ont constaté plusieurs journalistes de l'AFP.
Le principal syndicat d'internes en médecine appelle à la grève mardi pour réclamer notamment l'allongement du temps de formation pour certaines spécialités

Réforme des études de médecine: les internes appelés à la grève mardi

avec
Le principal syndicat d'internes en médecine appelle à la grève mardi pour réclamer notamment l'allongement du temps de formation pour certaines spécialités dans le cadre de la réforme du troisième cycle des études médicales, censée s'appliquer en novembre prochain.
Caméra vidéo à l'unité des soins intensifs de néonatologie du CHU de Bordeaux, le 12 avril 2017

A Bordeaux, un "cordon numérique" nourrit le "lien entre bébé et maman"

avec
L'unité de soins intensifs de néonatologie du CHU de Bordeaux a mis en place un dispositif inédit en France: prolongement du cordon ombilical, un "cordon numérique" permet de maintenir un lien visuel et affectif entre les familles et les bébés pendant leur séjour en couveuse.
Les dépenses de santé augmentent en raison du vieillissement de la population et de l'accroissement des maladies chroniques notamment

Dépenses de santé : objectif respecté en 2016

avec
Les dépenses de santé sont estimées à 185,2 milliards d'euros pour 2016, un montant "très proche" de l'objectif du gouvernement mais qui recouvre un dérapage des soins de ville, a constaté jeudi le comité d'alerte sur l'évolution des dépenses d'assurance maladie.
En 2040, les personnes de 75 ans et plus représenteront près de 15% de la population

Manque de personnel en établissement: le bien-être des séniors menacé

avec
Repas écourtés, journées passées au lit, toilettes tardives malgré les draps et vêtements souillés: en maison de retraite ou à l'hôpital, le manque de personnels auprès des personnes âgées peut conduire à une forme de "maltraitance", un constat partagé par les familles, les soignants et les médecins.
Une volontaire joue avec Lena, un enfant autiste, au centre Lud'Eveil de Courbevoie, où le jeu est au centre de la prise en charge, le 24 mars 2017

Autisme: trouver une prise en charge adaptée, un casse-tête pour les familles

avec
"Autiste sévère": quand le diagnostic est tombé, Jules avait six ans. Ses parents avaient détecté des signes mais comme de nombreuses familles, ils ont dû se battre pour que le trouble neuro-développemental de leur enfant soit identifié, et pour trouver une prise en charge qui l'aide à sortir de son enfermement.
Le Dr Frédéric Péchier à la sortie du palais de justice de Besançon le 29 mars 2017

Empoisonnement de patients à Besançon: l'anesthésiste laissé libre

avec
Les juges de la chambre de l'instruction de Besançon ont décidé mercredi de laisser en liberté sous contrôle judiciaire Frédéric Péchier, le médecin anesthésiste mis en examen pour sept empoisonnements de patients, dont deux mortels.
Une préparatrice élabore une chimiothérapie en utilisant le système Drugcam, à La Rochelle le 17 mars 2017

Chimiothérapies: un "Big Brother" pour traquer les erreurs de fabrication d'anti-cancéreux

avec
Flacons, seringues, étiquettes.. le système d'analyse vidéo Drugcam imaginé au Centre hospitalier de La Rochelle traque la moindre faille dans l'élaboration des chimiothérapies, un "Big Brother" capable de stopper net le préparateur en cas d'erreur, potentiellement fatale pour le patient.
Viviane Lambert, la mère de Vincent Lambert, à son arrivée à la cour d'appel le 16 février 2017 à Reims

Affaire Vincent Lambert: la demande de transfert rejetée

avec
La cour d'appel de Reims a rejeté vendredi la demande de transfert de Vincent Lambert, hospitalisé dans un état végétatif au CHU de Reims depuis 2008, vers un établissement spécialisé, a-t-on appris auprès de l'avocat des parents.
Védécé, jeune interne de 27 ans, a choisi l'humour et la BD pour dénoncer les dérives de l'hôpital dans ses chroniques intitulées "Vie de carabin", dont un troisième album vient de paraître.

"Vie de carabin": un apprenti médecin raconte l'hôpital en BD

avec
Dans certains services, les médecins eux-mêmes "ne veulent pas être hospitalisés", ironise Védécé, jeune interne de 27 ans, qui a choisi l'humour et la BD pour dénoncer les dérives de l'hôpital dans ses chroniques intitulées "Vie de carabin", dont un troisième album vient de paraître.
Manifestation d'infirmiers et sage-femmes le 8 novembre 2016 à Lyon

Soignants et travailleurs sociaux appelés à faire grève

avec
Infirmiers, aides-soignants, assistantes sociales ou encore éducateurs spécialisés manifestent et font grève mardi pour dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail, rejoints dans leur mouvement par d'autres représentants des services publics.
Sacha, 15 mois, touche une photo de sa soeur jumelle Marwa lors d'une conférence de presse de leur père Mohamed Bouchenafa, le 4 mars 2017 à Marseille

Pour ses parents, Marwa, lourdement handicapée, "a le droit de vivre"

avec
Marwa, un bébé lourdement handicapé dont les proches luttent contre la préconisation de l'hôpital marseillais de La Timone d'arrêter les soins, "a le droit de vivre", a déclaré samedi le père de l'enfant, deux jours après une audience au Conseil d'Etat, assurant "accepter" son état.
L'hôpital La Timone à Marseille, le 11 janvier 2017

Acharnement thérapeutique et euthanasie: avant Marwa, trois cas emblématiques en France

avec
Avant le cas de la petite Marwa, 15 mois, examiné jeudi par la justice, plusieurs grandes affaires d'acharnement thérapeutique ou d'euthanasie ont suscité le débat en France et fait évoluer la loi depuis une quinzaine d'années.
Mohamed Bouchenafa, père de Marwa, bébé d'un an plongé en coma artificiel, à Marseille, le 17 novembre 2016

Le cas de Marwa, bébé lourdement handicapé, devant le Conseil d'Etat

avec
Elle restera reliée à des machines pour respirer ou manger, mais elle est vivante: les parents de Marwa ont défendu jeudi devant le Conseil d'Etat le "droit de vivre" pour leur bébé lourdement handicapé, contre une décision médicale préconisant l'arrêt des soins.
L'entrée de l'hôpital Georges Pompidou à Paris, le 7 novembre 2014

Mort d'un patient égaré à l'hôpital Pompidou: de nombreux "dysfonctionnements"

avec
L'Assistance publique-Hôpitaux de Paris a détaillé mercredi de nombreux "dysfonctionnements" dans la recherche d'un patient de l'hôpital européen Georges-Pompidou (HEGP), qui avait été retrouvé mort trois jours après sa disparition fin janvier, reconnaissant "pleinement sa responsabilité".
Le siège de l'entreprise Carmat à Velizy le 5 décembre 2016

Essais cliniques: la France défend son rang, contrairement aux idées reçues

avec
La France est-elle toujours attractive pour les essais cliniques? Une enquête publiée mardi par la fédération des industriels du médicament (Leem) dresse un tableau plutôt positif, tout en s'inquiétant des conséquences de l'accident mortel de Rennes et de récentes réformes.
Mohamed Bouchenafa, le père de Marwa, devant l'hôpital La Timone, à Marseille, le 17 novembre 2016

Le cas de Marwa, bébé plongé dans le coma, examiné jeudi au Conseil d'État

avec
Le sort de Marwa, bébé atteint d'un déficit moteur irréversible et plongé dans un coma artificiel, sera débattu jeudi au Conseil d'État: l'Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM) conteste une décision de justice l'enjoignant de poursuivre les soins, comme le demandent les parents.
François Fillon, Benoît Hamon et Emmanuel Macron présentent leurs propositions pour les hôpitaux

Santé: les remèdes prescrits par Fillon, Macron et Hamon

avec
Hôpitaux, déserts médicaux, prévention, remboursements des prothèses dentaires, auditives et de l'optique: les principaux remèdes présentés mardi par trois postulants à l'Elysée, François Fillon, Benoît Hamon et Emmanuel Macron.
Benoît Hamon le 17 février 2017 à Lisbonne

Santé: Hamon veut modifier le financement de l'hôpital

avec
Benoît Hamon, candidat socialiste à la présidentielle, a indiqué mardi qu'il voulait modifier le financement de l'hôpital et revenir en partie sur la tarification à l'activité.
Viviane Lambert, la mère de Vincent Lambert, à son arrivée à la cour d'appel le 16 février 2017 à Reims

Affaire Lambert: la demande de transfert a été débattue en appel

avec
La question du transfert de Vincent Lambert, hospitalisé dans un état végétatif au CHU de Reims depuis 2008, vers un établissement spécialisé, a été débattue jeudi devant la cour d'appel de Reims, a-t-on appris vendredi de sources concordantes.
L'entrée de l'hôpital Georges Pompidou à Paris, le 7 novembre 2014

Un infirmier se suicide à l'hôpital Georges Pompidou à Paris

avec
Un infirmier s'est suicidé "par défenestration" dans la nuit de dimanche à lundi à l'hôpital européen Georges Pompidou, à Paris, plus d'un an après qu'un cardiologue de l'établissement s'est donné la mort de la même manière, a annoncé lundi l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP).
Des personnes attendent à l'accueil des urgences de l'hôpital Trousseau lors d'une épidémie de grippe, le 12 janvier 2016 à Tours

Épidémie de grippe: quels bilans pour les précédentes saisons?

avec
Les bilans des cinq précédentes épidémies de grippe, alors que l'agence sanitaire Santé publique France a annoncé mercredi 8.100 décès en excès, toutes causes confondues, depuis le début de l'épidémie de grippe cette année.
La prescription inappropriée d'une famille d'antibiotiques est à l'origine de la propagation d'une redoutable bactérie, selon une étude britannique

Hôpitaux: une redoutable bactérie liée à l'abus d'antibiotiques

avec
La prescription inappropriée d'une famille d'antibiotiques et non le manque d'hygiène dans les hôpitaux, est à l'origine de la propagation d'une redoutable bactérie, selon une étude britannique publiée mercredi.
Manifestation d'infirmières le 8 novembre 016 à Angers

Les infirmiers de nouveau appelés à la grève

avec
"Un cri d'alarme pour les soignants et les patients": déjà mobilisées en novembre, une dizaine d'organisations d'infirmiers, essentiellement salariés, appellent à la grève mardi pour dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail et le "mépris" du gouvernement à leur égard.

Attentat de Nice : cinq suspects seront présentés à la justice

Cinq personnes placées en garde à vue dans l'enquête sur l'attentat du 14 juillet à Nice ont été déférées ce jeudi matin afin d'être présentées dans la journée à un juge antiterroriste. Il décidera de leur mise en examen éventuelle.

Attentat à Nice : Libération révèle que le dispositif de sécurité était bien plus léger que prévu

Le début de la zone piétonne de la Promenade des Anglais devait être barrée par deux voitures de la police nationale, pourtant selon Libération, le dispositif de sécurité était bien plus léger que prévu. Seul deux policiers municipaux surveillaient l'accès de la zone, des barrières métalliques et des plots fermés la voie. Le ministère de l'Intérieur a maintenu sa version des faits ce jeudi. Plusieurs familles de victimes vont porter plainte contre l'État.

Attentat à Nice : cinq suspects présentés à la justice en vue d'une mise en examen

Cinq personnes qui se trouvaient en garde à vue, et qui sont soupçonnées d'avoir été en contact avec Mohamed Lahouaiej Bouhlel, qui a tué 84 personnes le 14 juillet sur la promenade des Anglais à Nice, sont déférées jeudi devant la justice antiterroriste en vue d'éventuelles mises en examen. Une information judiciaire devrait être ouverte dans la journée.

Attentat de Nice : "Après un tel drame, la colère est légitime", affirme Hollande

"Après un tel drame, la colère est légitime, parce que des compatriotes ont été tués, parce que des innocents ont été frappés. Mais elle ne peut dégénérer dans la haine et la suspicion. Le débat lui aussi est nécessaire pour connaître la vérité quand une tragédie de cette ampleur se produit", a déclaré François Hollande, six jours après l'attaque de Nice.

Attentat de Nice: garde à vue prolongée au-delà de quatre jours pour un second suspect

La garde à vue d'un second suspect, un homme de 22 ans, destinataire d'un SMS évoquant des "armes" envoyé par le tueur de Nice quelques minutes avant l'attentat, a été prolongée mercredi matin au-delà de quatre jours. Cinq suspects sont toujours entendus dans les locaux des services antiterroristes de Levallois-Perret, près de Paris.

Pages