Des solutions homéopathiques pour chaque symptôme du rhume

Opter pour l’homéopathie contre le rhume implique de recourir à une solution adaptée à chaque symptôme, comme l’homéopathie pour le nez qui coule ou l’homéopathie contre la toux sèche ou grasse.

Publicité
Publicité

vignette-focus-500x333.jpg© Istock

Homéopathie anti-rhume

Dans la mesure où l’infection est sans gravité, l’homéopathie contre le rhume peut être une option intéressante. C’est le cas chez la femme enceinte ou allaitante. C’est aussi utile lorsque la personne enrhumée est déjà sous traitement allopathique pour une autre pathologie et souhaite limiter les risques d’interaction. Il est préconisé de prendre par exemple Nux vomica 9 CH pour soulager les éternuements fréquents.

Publicité

Médecine douce : homéopathie contre le nez qui coule

Le nez qui coule est un symptôme inévitable en cas de rhume. Le traitement homéopathique doit être choisi selon le type d’écoulement, à savoir :

- Allium cepa 9 CH lorsque le mucus est clair et liquide, semblable à de l’eau ;

- Kalium bichromicum 9 CH lorsque l’écoulement nasal est épais et jaune verdâtre.

En cas de sensation de nez bouché, on peut prendre 3 granules de Sambucus nigra 9 CH, matin, midi et soir.

Homéopathie contre la toux sèche ou grasse

Pour soulager la toux, il faut d’abord l’identifier. Toux sèche ou toux grasse, à chacune son traitement. Bryonia alba est une solution homéopathique contre la toux sèche, tandis que Coccus cacti traite la toux grasse.

Publicité

Il est nécessaire de consulter un médecin si les symptômes persistent au-delà de 3 jours, afin de limiter les risques d’otites, d’infection des sinus ou de graves complications au niveau des bronches.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité