Stérilité masculine : qui consulter pour faire le test ?

Stérilité masculine  : qui consulter pour faire le test ?

Généralement, on conseille aux couples qui essaient d’avoir un enfant d’attendre deux ans avant de consulter un médecin spécialiste en fertilité. Plusieurs examens sont alors réalisés chez la femme et chez l’homme. Les tests de stérilité masculine s’effectuent normalement en laboratoire, mais il existe depuis peu un autotest qui permet aux hommes de mesurer leur concentration de spermatozoïdes.

Publicité
Publicité

Le spermogramme, le test de référence pour confirmer une stérilité masculine

Le spermogramme consiste à examiner le sperme prélevé après masturbation dans un centre spécialisé. Le sperme est recueilli dans un flacon, étiqueté et immédiatement analysé au microscope. Les médecins comptent le nombre de spermatozoïdes. Ils étudient leur morphologie, leur taille et leur capacité à se déplacer. Si un problème est détecté, le spermogramme doit être répété deux fois avant de confirmer une stérilité masculine.

Publicité

L’autotest de fertilité masculine

Publicité
Depuis début 2015, un autotest de fertilité masculine est disponible en pharmacie. Baptisé SpermCheck Fertilité, il calcule le nombre de spermatozoïdes présents dans le sperme. Il établit ce calcul en détectant une protéine qui se trouve sur la tête des spermatozoïdes. Cela dit, cet autotest ne remplace pas une consultation car il n’est pas complet. La stérilité masculine n’est pas toujours liée au nombre de spermatozoïdes, mais aussi à leur forme et à leur mobilité. Causes de la stérilité masculine L’infertilité chez l’homme peut être provoquée par un trouble hormonal, une impuissance, une éjaculation précoce, un problème congénital (testicules qui ne descendent pas dans les bourses, absence de canaux déférents), le tabagisme, l’alcoolisme ou une radiothérapie.
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité