Soigner un rhume avec l'homéopathie

Publicité

Maladie la plus fréquente en hiver, le rhume est tout à fait bénin, mais il se révèle fatigant et souvent gênant. S’il suffit d’attendre patiemment pour qu’il passe, l’homéopathie peut être une excellente solution pour soigner un rhume. Mode d’emploi. 

Publicité

rhume homéopathie© Fotolia

À chaque symptôme du rhume sa souche

Le rhume peut se manifester de diverses façons selon les personnes. Il peut également évoluer par exemple d’un écoulement clair au début à un nez complètement bouché quelques jours après. Il faut alors adapter les remèdes homéopathiques en fonction des symptômes :

Publicité
- nez qui coule accompagné d'yeux qui piquent ou qui pleurent : Allium cepa 7CH 5 granules toutes les deux heures ; espacer les prises dès les premiers signes d’amélioration ;
- si l’écoulement nasal est épais : Kalium bichromicum 9CH, avec la même posologie qu’Allium cepa ;
- s’il est plutôt verdâtre : Mercurius solubilis 5 CH 3 granules, trois fois par jour ;
- si vous éternuez de façon spasmodique : Sabadilla 5CH 5 granules matin et soir ainsi qu’au moment des crises d’éternuements.

Soigner un rhume : les complexes homéopathiques

Si toutes ces granules à prendre ne vous disent guère, ou si vous savez que vous en oublierez la moitié, vous pouvez avoir recours à des complexes homéopathiques. Ils rassemblent généralement plusieurs souches. Par exemple, l’Allium cepa composé conviendra de manière générale pour soigner toutes les rhinites et l’ensemble de leurs symptômes. Outre la forme ""granulés"", vous trouverez des médicaments homéopathiques pour soigner un rhume sous forme de comprimés ou encore de gouttes.

N’oubliez pas que ces traitements homéopathiques sont à faire fondre sous la langue et à prendre à distance des repas. Enfin, si les symptômes ne s’améliorent pas ou s’aggravent, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité