France

Les dernières actualités

L'Agence européenne des produits chimiques, a reconnu le bisphénol A comme perturbateur endocrinien

Le bisphénol A reconnu comme perturbateur endocrinien

avec
L'Agence européenne des produits chimiques, l'ECHA, a reconnu le bisphénol A, déjà classé dans sa liste des "substances extrêmements préoccupantes", comme perturbateur endocrinien, a annoncé vendredi l'organisme basée à Helsinki.

120 battements par minute la claque sur les années sida

Projeté en compétition au festival de Cannes cette année, '120 battements par minute' est un drame vibrant et passionné sur l'action militante de l'association Act Up en France, dans les années 1990. Le réalisateur Robin Campillo part de son expérience pour relater cette tranche de vie, d'amour et d'amitié. On suit les militants lorsqu'ils se demandent comment sensibiliser les gens, lorsqu'ils luttent pour obtenir un traitement contre le virus du SIDA face à une industrie pharmaceutique qui tarde à commercialiser les médicaments dont ils auraient besoin, mais aussi lorsqu'ils tombent amoureux, et combattent la maladie et la mort. Porté par des acteurs remarquables et une bande originale entêtante, '120 battements par minute' offre le souvenir poignant et juste de la bataille de toute une génération face à une société indifférente, et témoigne d'une farouche volonté de vivre. A la une de libe demain https://t.co/mUXui032KX pic.twitter.com/l8UASWeqrm- Libération (libe) May 21, 2017

Immersion à 360° dans un séminaire dart martial Aunkai

Découvrez dans cette vidéo à 360 , un séminaire organisé en France dédié à l'Aunkai Bujutsu, un art martial créé au début du XXIe siècle. Cette méthode permet de prendre conscience de son corps, de le former et de l'unifier. Fondateur du Aunkai, Akuzawa Minoru a commencé la pratique martiale vers l'âge de 16 ans. Il s'initie d'abord au Tai-Chi puis au Hsing I. Il étudie aussi le Toshukakuto et le Daïto-Ryu et remporte un championnat international de Sanda en Chine. Sa rencontre avec un pratiquant des anciennes écoles japonaises (Koryu) modifiera totalement son approche des arts martiaux et lui faire découvrir et ressentir une autre façon de pratiquer les voies martiales. Ce long cheminement l'amènera à créer sa propre école en 2003 : l'Aunkai. Aujourd'hui, il fête les dix ans de son enseignement en Europe. Une approche différente des arts martiaux L'Aunkai s'inspire des traditions martiales chinoise et japonaise, mais diffère par son approche et sa pratique. En effet, plus que la technique pure, c'est la recherche du mouvement pur qui importe : comment naît le mouvement, comment prendre conscience de notre être et de notre façon de nous mouvoir, comment forger un corps martial. Sensei Akuzawa Minoru introduit sa pratique ainsi : 'Avant d'apprendre à vous battre, il faut apprendre à vous tenir debout, à marcher et à s'asseoir.' Et voici comment il la définit : 'C'est une méthode de formation interne du corps pour en avoir un contrôle et une utilisation libre.' Marcher, bouger, s'asseoir, cela semble bien simple et nous le faisons tous les jours. En réalité, il suffit que Sensei Akuzawa nous explique et nous montre comment - lui - fait ces mouvements pour nous apercevoir qu'il utilise son corps d'une façon différente. Et c'est bien là, le coeur de l'Aunkai : changer l'utilisation du corps et fabriquer un corps martial plutôt qu'apprendre et collectionner des techniques comme c'est le cas dans la grande majorité des arts martiaux. Akuzawa Minoru fait lui-même cette distinction : 'Il existe les budos et les bujutsus, les budos étant très répandus à travers le monde. Les bujutsus sont un art pointu et très ancien. J'ai créé l'Aunkai en gommant les catégories budo / bujutsu en tant qu'art martial ayant pour but de perpétuer et d'approfondir les techniques et l'art ancien,' précise-t-il. Le 'Sensei' résume ainsi sa philosophie et le but de l'Aunkai : 'Pour moi, le Bujutsu n'est pas un ensemble de techniques, mais un état du corps. Une fois les principes intégrés, les techniques jaillissent spontanément car le corps peut s'adapter instantanément,' souligne-t-il. Réapprendre son corps Ces principes corporels sont pratiqués avec des exercices simples, les 'Tanren'. Ceux-ci permettent de prendre conscience de chaque partie de notre corps, de sentir comment elles se lient, comment elles interagissent entre elles et permettent de bouger de façon unifiée. Ensuite vient le travail à deux au travers des 'Kunren' : ce sont sensiblement les mêmes exercices, mais avec un partenaire. Cela permet de vérifier si l'on bouge correctement et aussi de développer la sensibilité de la lecture du corps du partenaire et de son intention. Ce sont des exercices d'échanges, de tests et de partage. Enfin, vient le travail dit 'libre', celui où l'on bouge librement en appliquant les principes face à un opposant. Et c'est ce qui importe au professeur : bouger librement en utilisant des principes du corps et non des techniques. 'L'Aunkai s'adresse à tous' Nous demandons à Akuzawa Minoru à qui s'adresse cet art martial. Il nous répond : 'Bien sûr, en tant que Bujutsu si l'on tient compte de l'aspect guerrier, l'Aunkai offre aux combattants la possibilité d'améliorer considérablement leur potentiel et leur mobilité. Pour les personnes qui ne peuvent pas pratiquer les sports de façon intensive, ajoute-t-il, l'apprentissage de cette utilisation du corps peut amener un changement dans la manière de faire les choses quotidiennes ou encore dans la façon de penser, donc de ce point de vue-ci, l'Aunkai peut s'adresser à tous.' S'il est une chose qui caractérise Akuzawa Minoru, c'est la générosité. Lui ne cache rien de son art. Il l'enseigne pleinement et cherche avant tout à le partager avec ses élèves. Depuis 2006, il vient régulièrement en Europe, notamment en France et en Hongrie, pour participer à des séminaires. Il se déplace aussi dans d'autres régions du monde comme la Nouvelle-Zélande, Hong Kong ou encore les Etats-Unis. Et ses séminaires rassemblent des pratiquants venus de différents arts martiaux. Ils maîtrisent des techniques et des apprentissages parfois très différents. Et pourtant, l'Aunkai parle à tous et l'enseignement d'Akuzawa Sensei leur donne souvent, l'impression de redécouvrir leur pratique des arts martiaux. Plus largement, cet art donne accès à une 'sagesse ancienne qui peut également être utile à notre vie moderne (...) que ce soit d'un point de vue martial ou bien encore du point de vue de la santé,' assure Akuzawa Minoru. 'Les techniques qui étaient développées dans les écoles traditionnelles japonaises et qui visaient à former le corps pour l'utiliser de façon appropriée ne sont plus présentes - ou que très peu - dans les sports ou encore dans les budos modernes, indique-t-il. C'est pour cette raison que j'essaie via l'Aunkai et à travers mon propre corps, de faire perdurer cette connaissance et cette sagesse de nos anciens,' conclut-il. Lexique Sensei : professeur, maître (celui qui maîtrise son art) Budo : regroupe l'ensemble des arts martiaux japonais créés entre la fin du XIXe et le XXe siècle et davantage axés sur le développement personnel Bu : guerre Do : voie. Exemples : Karaté, Do, Judo, Kendo, Aïkido... Bujutsu : ensemble des techniques guerrières féodales du Japon. Même s'il y a une partie de développement personnel, la recherche est plus axée sur le combat Jutsu : technique Tanren : exercices solo permettant de 'forger le corps' Kunren : exercices en duo qui permettent de développer le ressenti et le travail à deux Virtual Reality Advertising. Virtual Reality Advertisingdocument.getElementById('ado-9954').setAttribute('src', '//www.vroptimal-3dx-assets.com/content/9954?player=true&autoplay=true&refe...' + encodeURIComponent(window.location.href)); document.getElementById('ado-9954-responsive').setAttribute('src', window.navigator.userAgent.match(/iPad|iPhone|iPod|Android/) ? 'data:image/png;base64,iVBORw0KGgoAAAANSUhEUgAAAAEAAAABCAQAAAC1HAwCAAAAC0lEQVR42mNk+A8AAQUBAScY42YAAAAASUVORK5CYII=' : 'data:image/png;base64,iVBORw0KGgoAAAANSUhEUgAAABAAAAAJCAQAAACRI2S5AAAAEklEQVR42mNk+M+AFzCOKgADALyGCQGyq8YeAAAAAElFTkSuQmCC');

La France démode les mannequins trop maigres

La France tente d'endiguer la mode des mannequins trop maigres. Deux textes ont été publiés ce vendredi au Journal officiel pour prévenir l'anorexie chez les jeunes et protéger la santé de celles qui défilent sur les podiums. L'un oblige à signaler dans tous les types de publicités, les images modifiées par ordinateur d'une mention 'photographie retouchée'. L'obligation entrera en vigueur le 1er octobre prochain. D'autre part, un décret oblige désormais les mannequins à fournir un certificat médical à leur agence attestant qu'elles ne sont pas trop maigres. Délivré par la médecine du travail, le certificat sera valable deux ans. Cette mesure s'applique aussi pour les top-modèles issus d'un autre pays de l'Espace économique européen exerçant en France. Pour certains, ces textes sont un plus, mais ils ne vont pas assez loin. C'est l'avis de la mannequin Loi mannequin. Un certificat médical valable 2 ans est inutile et absurde. Le contrôle doit être régulier. Dans les agences et lors des FW.- Victoire Dauxerre (@victoiredaux) 5 mai 2017

Macron contre lextrémisme Le Pen contre la finance

A moins d'une semaine de la présidentielle, Emmanuel Macron et Marine Le Pen multiplient les attaques et les symboles. Après Oradour-sur-Glane, le candidat centriste a rendu hommage à Brahim Bouarram, tué par des militants proches de l'extrême-droite en 1995 en marge d'un rassemblement politique de Jean-Marie Le Pen. Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon rendent hommage à Brahim Bouarram, tué par des racistes le 1er mai 1995 https://t.co/GQ3n7EF5Ke pic.twitter.com/BW0Rstnmsj- Libération (@libe) 1 mai 2017 'Avez-vous encore entendu les propos de la dirigeante du parti d'extrême-droite sur le Vel d'Hiv il y a quelques semaines ? Les racines sont bien là, elles sont vivaces. Les mêmes causes produisent les mêmes effets. Moi je n'oublierai rien et je me battrai jusqu'à la dernière seconde, non seulement contre le projet qu'elle porte, mais contre l'idée qu'elle a de la démocratie et de la République.' Le leader de En Marche, accompagné de l'ex-maire de Paris, Bertrand Delanoë, et du fils de la victime, se présente comme un rempart à l'extrémisme. A Villepinte en Seine-Saint-Denis, Marine Le Pen, elle, a attaqué son rival sur son passé de banquier, rappelant qu'en 2012 François Hollande avait fait de la finance son adversaire. Marine Le Pen, à Villepinte : "Macron doit dire à quelle sauce il veut manger les Français" https://t.co/XzUb0lowwh pic.twitter.com/Vphr1PoVfm- Libération (@libe) 1 mai 2017 'Restez libre. Je vous appelle à la lucidité et au sursaut national. Ne donnez pas une voix à Mr Macron. Ne prolongez pas ce quinquennat indigne en vous laissant abusivement culpabiliser. Ne prolongez pas les souffrances d'un pays et d'un peuple qui n'en peuvent plus.' Présidentielle 2017: les mensonges de Marine le Pen sur le projet de Macron > https://t.co/Ta7H95keBz par FabreFaber pic.twitter.com/5xODM1cDl0- Challenges (Challenges) 1 mai 2017 Comme chaque 1er mai le Front national a rendu hommage à Jeanne d'Arc. A Paris, Jean Marie Le Pen, exclu du FN depuis deux ans, en froid avec sa fille, a appelé à la soutenir, mais du bout des lèvres. Mais il a taclé l'adversaire de sa fille : 'M. Macron fait la tournée des cimetières, c'est un mauvais présage pour lui'. Le Pen fille et père attaquent Macron sur tous les tons https://t.co/UsEPAxHFi0- Mediapart (@mediapart) 1 mai 2017

Journée mondiale du syndrome de Down : linitiative de Mélanie Ségard saluée en Europe

Elle voulait présenter un bulletin météo à la télévision. La semaine dernière, Mélanie Ségard, une jeune française de 21 ans, atteinte de trisomie 21, a pu réaliser son rêve. La fédération d'associations française de représentation et de défense des intérêts des personnes handicapées mentales et de leurs familles, l'Unapei, l'a soutenue dans sa démarche (elle avait fait campagne pour expliquer son projet sur les réseaux sociaux quelques semaines auparavant) et avait choisi France 2 pour donner une image positive de la Trisomie 21. Alors que s'annonce la journée mondiale du syndrome de Down (21 mars), autre désignation de cette maladie génétique, en Europe, et notamment en Italie, on salue l'initiative : 'L'expérience de Mélanie a été excellente et le message très fort : si vous voulez quelque chose, vous l'obtenez, et si vous avez en plus un très grand soutien du public, c'est encore mieux. Il est évident qu'il y a des métiers plus faciles ou plus accessibles que d'autres, Mélanie, présentatrice météo, c'est une exception', nous explique Paolo Grillo, Président de l'association italienne des personnes atteintes du syndrome de Down. Bien que de nombreux médias et écoles du secteur audiovisuel en France aient signé une charte en 2013 pour encourager l'accès à l'emploi des personnes handicapées, leur représentation est encore très marginale. Seulement 0,8 % des personnes vues à la télévision française en 2016 ont été perçues comme handicapées. Aujourd'hui, dans le monde, un enfant sur 1 000 né avec cette anomalie chromosomique. L'espérance de vie et la qualité de vie de ces enfants se sont considérablement améliorées depuis les années 60. En France, 65 000 personnes sont atteintes du syndrome de Down. Plusieurs programmes européens sont destinés à favoriser l'intégration sur le marché du travail de ces personnes, comme nous l'explique Paolo Grillo : 'Nous avons des projets communs d'accés au marché du travail pour les personnes atteintes du syndrome de Down. Il existe des projets européens communs à l'Italie, à l'Espagne, au Portugal et à la France, où des hôtels, par exemple, organisent des formations pour des postes permanents.' En France, 18 % de la population est considérée en situation de handicap, tout handicap confondu. En pleine campagne électorale présidentielle, la jeune Mélanie Ségard a su braquer les projecteurs sur le handicap. Un sujet relativement peu évoqué dans le débat public par les différents candidats, ce que regrettent toutes les associations et les familles.

Lyon place forte de lentrepreneuriat

Quels sont les secrets du dynamisme entrepreneurial de Lyon ? Comment la ville a t-elle peaufiné un écosystème qui permet aux PME locales de devenir de véritables championnes sur les marchés internationaux, par exemple dans l'un de ses pôles d'excellence, celui de l'industrie médicale ? C'est ce que nous découvrons dans cette édition de Business Planet. Pour mieux comprendre ce climat lyonnais favorable à l'essor des PME, commençons par interroger Raddouane Ouama, le coordinateur de Lyon Ville de l'Entrepreneuriat (LVE). Nous le rencontrons dans les locaux de Now Coworking qui propose des espaces de travail collaboratif. Serge Rombi, euronews : 'Votre réseau LVE est particulièrement actif à Lyon.' Raddouane Ouama, coordinateur de LVE : 'Oui, l'ambition est double : il s'agit d'une part, de promouvoir l'entrepreneuriat et d'autre part, d'aider les entreprises à grandir. Le réseau compte 50 partenaires et 200 experts et accompagne chaque année, plus de 15.000 entrepreneurs.' Les beaux projets de nos #entrepreneurs lauréats du #ConcoursLVE2016 sous les pinceaux d'EmilyDessine à (re)voir https://t.co/wn7Q0ts2MM pic.twitter.com/7YLOHmgGpD- LVE (Creer_a_Lyon) 10 février 2017 Championne de l'innovation Industrie européenne des dispositifs médicaux L'industrie européenne des dispositifs médicaux figure parmi les leaders mondiaux, avec des ventes totales atteignant 100 milliards d'euros. Ce qui représente 30% du marché à l'échelle de la planète. En Europe, ce secteur emploie quelque 500.000 personnes. Près de 95% de ses entreprises sont des PME. Cette industrie mise beaucoup sur l'innovation : jusqu'à 10% des ventes annuelles sont réinvesties chaque année en Recherche et Développement. Toutes les 50 minutes, un nouveau brevet est déposé par les acteurs de ce secteur en Europe. 'Lyon Ville de l'Entrepreneuriat' a remporté en 2016, le Prix européen de la Promotion de l'Esprit d'Entreprise dans la catégorie 'Promotion de l'Esprit d'Entreprise.' Ces récompenses distinguent ceux qui favorisent l'entrepreneuriat et l'essor des petites et moyennes entreprises au niveau national, régional et local. Liens utiles Dispositifs médicaux Prix européens de la Promotion de l'Esprit d'Entreprise Lyon - Ville de l'Entrepreneuriat Eye Tech Care Prenons à présent, un exemple concret : une PME lyonnaise qui excelle dans le secteur de l'industrie médicale. Elle propose une innovation synonyme de révolution dans le traitement du glaucome, une maladie qui provoque une destruction progressive de l'oeil. Au CHU de Grenoble (les images du reportage sont diffusées avec l'aimable autorisation du Pr Florent Aptel), nous découvrons comment un médecin utilise cet outil unique au monde fonctionnant par ultrasons, ce qui évite au patient une chirurgie invasive. Ce domaine d'activité fait la fierté de Fabrice Romano, cofondateur de l'entreprise à l'origine de ce procédé, EYE TECH CARE : 'Savoir que tous les jours, il y a des patients quelque part dans le monde dont on va préserver la vue, auxquels on va éviter de devenir aveugle, pour moi, c'est un accomplissement total.' Plus de la moitié du chiffre d'affaires de cette PME est réinvesti en Recherche et Développement. Le produit a beaucoup évolué depuis son lancement en 2013.Après avoir été commercialisé en Europe, il est sur le point d'arriver en Inde et en Chine. 'Le marché du glaucome tous produits confondus dans le monde entier vaut à peu près 5 milliards d'euros, précise Dietrich Wolf, directeur général de la société, avant d'ajouter : En termes de patients, il y a environ 120 millions de personnes atteintes d'un glaucome à l'échelle de la planète dont un quart en Chine.' Frost_Sullivan believes EYE TECH CARE has an intuitive, patient friendly device for the treatment of #glaucoma. https://t.co/etFYFR70Sz- Frost & Sullivan BP (FrostBPAwards) 1 février 2017 Les bienfaits du réseau À sa création, l'entreprise a reçu une aide financière et a été hébergée pendant un an dans l'un des incubateurs du réseau lyonnais. Ce qui lui a permis notamment d'établir des brevets, de préparer les levées de fonds et donc, de réaliser le transfert de la technologie vers le marché. 'Ce qui est remarquable, souligne Fabrice Romano, c'est que LVE est un réseau extrêmement efficace où tous les membres interagissent bien les uns avec les autres. Quand on a un problème, qu'on se pose une question, poursuit-il, quelqu'un quelque part dans le réseau a la réponse et on la trouve vite !' Poursuivons notre entretien avec Raddouane Ouama, coordinateur de LVE. Serge Rombi : 'Ce n'est pas pour rien que cette entreprise en est là où elle en est aujourd'hui.' Raddouane Ouama : 'Oui, l'industrie médicale est l'un de nos pôles d'excellence portés par de grands acteurs historiques certes, mais aussi par des PME nombreuses, innovantes et extrêmement agiles.' Vers un écosystème européen ? En Europe, l'industrie médicale constituée de PME à près de 95% emploie 500.000 personnes. Quant au réseau lyonnais, il a reçu cette année l'un des Prix européens de la Promotion de l'Esprit d'Entreprise de la Commission européenne. #Lyon ville de l'entrepreneuriat won an #EEPA for its capacity to promote entrepreneurial spirit! https://t.co/4uESnYgRkH #SMEassembly2016 pic.twitter.com/wG9MxB4OXF- Promoting Enterprise (@EEPA_EU) 7 décembre 2016 Serge Rombi : 'Raddouane Ouama, cela fait quinze ans que vous accompagnez les entrepreneurs et vous envisagez de donner à ce système, une dimension européenne.' Raddouane Ouama : 'Oui, j'aimerais lancer un appel à toutes les villes européennes qui souhaiteraient se joindre à nous pour mutualiser nos expériences et développer à l'échelle européenne, un écosystème encore plus performant.' Filming #BusinessPlanet euronews #Lyon #Lve cc EU_Growth EEPA_EU pic.twitter.com/SspzIBMSEF- Serge Rombi (SergeRombi) 21 février 2017

La preuve que l’homme de Néandertal n‘était pas une sombre brute

Des chercheurs pensent avoir trouvé la preuve que l'homme de Néandertal n'était pas aussi rustre qu'on le pensait : A 300 mètres de l'entrée de cette grotte de Bruniquel, dans la vallée de l'Aveyron, Néandertal aurait construit des structures circulaires avec des stalagmites. #Bruniquel : une grotte qui change notre vision de Néandertal https://t.co/bfQmI0HAOb pic.twitter.com/zJJ9ATb1N3- CNRS (@CNRS) 25 mai 2016 Une des construction présente un diamètre de 6,7 mètres et un petit muret d'une trentaine de centimètres de hauteur. Les chercheurs estiment que plus de deux tonnes de matériel ont été déplacés pour aménager la cavité. Pour le professeur de préhistoire Jacques Jaubert, cela montre que 'ce ne sont pas des sombres brutes qui ne font que tailler du silex ou abattre des bisons pour s'alimenter'. 'Cela suppose un investissement par un groupe, avec certainement quelqu'un, ou plusieurs personnes, qui dirigeaient la manoeuvre, puis des assistants, des personnes qui devaient éclairer, avec un projet' explique-t-il. 'La grotte de Bruniquel, c'est l'appropriation du monde sous terrain par l'homme de Néandertal. C'est un schéma que nous n'avions pas du tout imaginé il y a quelques années.' C'est la datation des stalagmites qui révèle que c'est l'homme bien de Néandertal, et non l'homme moderne, qui aurait aménagé la grotte il y a environ 176 500 ans, alors que, jusqu'à présent, la preuve la plus ancienne de la fréquentation humaine des grottes remontait à 38 mille ans (grotte Chauvet en Ardèche). L'homme de Néandertal a vécu entre - 250 000 ans et - 40 000 ans. Les chercheurs n'ont pas encore établi la raison d'être des constructions de la grotte de Bruniquel. Une des hypothèses penche pour des espaces consacrés à des cérémonies religieuses. Néandertal à Bruniquel par CNRS
Khalid al-Jabor, le 12 décembre 2014 à Paris, avec les photos de ses fils victimes du sang contaminé

Sida: un Irakien réclame justice pour ses 5 fils victimes du sang contaminé

avec
Khalid al-Jabor, le 12 décembre 2014 à Paris, avec les photos de ses fils victimes du sang contaminé
Le médecin cubain Felix Baez (c) à son arrivée à l'aéroport de La Havane, en provenance de Paris, le 6 décembre 2014 à Cuba

Ebola: guéri, le médecin cubain arrivé à La Havane via Paris

avec
Le médecin cubain Felix Baez (c) à son arrivée à l'aéroport de La Havane, en provenance de Paris, le 6 décembre 2014 à Cuba
Le docteur allemand Roman Woelfel présente un laboratoire mobile de diagnostic du virus Ebola, financé par l'Allemagne, le 4 décembre 2014 à Bamako

Ebola: le Mali reçoit un laboratoire mobile financé par l'Allemagne

avec
Le docteur allemand Roman Woelfel présente un laboratoire mobile de diagnostic du virus Ebola, financé par l'Allemagne, le 4 décembre 2014 à Bamako
Un soignant portant une tenue de protection passe à côté d'une personne attteinte par le virus Ebola le 21 novembre 2014 à Macenta, en Guinée

Ebola: l'essai en Guinée sur un antiviral japonais prévu en décembre

avec
Un soignant portant une tenue de protection passe à côté d'une personne attteinte par le virus Ebola le 21 novembre 2014 à Macenta, en Guinée
Le président guuinéen Alpha Conde lors d'une conférence de presse le 26 novembre 2014 à Conakry

Ebola: Hollande en Guinée pour renforcer la lutte contre le virus

avec
Le président guuinéen Alpha Conde lors d'une conférence de presse le 26 novembre 2014 à Conakry
Carla Bruni Sarkozy arrive à un meeting de son mari, Nicolas Sarkozy, candidat à la présidence de l'UMP, le 21 octobre 2014 à Nice

Carla Bruni réalise la version française du nouveau "Band Aid" contre Ebola

avec
Carla Bruni Sarkozy arrive à un meeting de son mari, Nicolas Sarkozy, candidat à la présidence de l'UMP, le 21 octobre 2014 à Nice
Véhicule militaire positionné devant la clinique Pasteur le 12 novembre 2014 à Bamako

Ebola: précautions et inquiétude chez les Français du Mali

avec
Véhicule militaire positionné devant la clinique Pasteur le 12 novembre 2014 à Bamako
Du personnel médical au siège du Samu s'équipent avec une tenue de protection contre le virus Ebola, le 24 octobre 2014 à Paris

Ebola: la France étend ses contrôles aux vols en provenance du Mali

avec
Du personnel médical au siège du Samu s'équipent avec une tenue de protection contre le virus Ebola, le 24 octobre 2014 à Paris
Une membre du personnel médical qui va être envoyé en Ethiopie participe à une session d'entrainement à la lutte contre Ebola à Pékin le 3 novembre 2014

Du SRAS à Ebola, la longue marche de la Chine vers son 1er laboratoire P4

avec
Une membre du personnel médical qui va être envoyé en Ethiopie participe à une session d'entrainement à la lutte contre Ebola à Pékin le 3 novembre 2014
Le centre des maladies infectieuses et tropicales à l'hôpital Bégin, en région parisienne

Ebola: l'agent de l'Unicef accueilli en France est "dans un état stable"

avec
Le centre des maladies infectieuses et tropicales à l'hôpital Bégin, en région parisienne
L'entrée de l'hôpital militaire de Bégin, à Saint-Mandé, près de Paris

Ebola: la France accueille pour des soins une personne contaminée par le virus en Sierra Leone

avec
L'entrée de l'hôpital militaire de Bégin, à Saint-Mandé, près de Paris
François Hollande visite le Sial, à Villepinte, le 21 octobre 2014

Ebola: Hollande annonce l'extension des contrôle par la France à "tous les modes de transports"

avec
François Hollande visite le Sial, à Villepinte, le 21 octobre 2014
Le ministre des Affaires étrangères français, Laurent Fabius à Luxembourg, le 20 octobre 2014

Laurent Fabius: l'UE va nommer un coordinateur européen contre Ebola

avec
Le ministre des Affaires étrangères français, Laurent Fabius à Luxembourg, le 20 octobre 2014
Une manifestation d'opposants au projet Lyon-Turin, le 11 juillet 2014 à Chambéry

LGV Lyon-Turin: Valls défend un projet "indispensable"

avec
Une manifestation d'opposants au projet Lyon-Turin, le 11 juillet 2014 à Chambéry
Des infirmiers à l'accueil du service des urgences de l'hôpital Edouard Herriot de Lyon, le 14 mars 2003

Un syndicat d'infirmiers dénonce "l'omerta sur Ebola"

avec
Des infirmiers à l'accueil du service des urgences de l'hôpital Edouard Herriot de Lyon, le 14 mars 2003
Plusieurs cas suspects de personnes de retour des pays africains contaminés par le virus Ebola ont déjà été signalés en France, les analyses se sont toutes révélées négatives

Ebola: quelle prise en charge pour un malade suspect ou avéré en France?

avec
Plusieurs cas suspects de personnes de retour des pays africains contaminés par le virus Ebola ont déjà été signalés en France, les analyses se sont toutes révélées négatives
Le drapeau européen sur le sol de la Cour européenne des droits de l'Homme

La CEDH veut examiner l'affaire Vincent Lambert devant sa Grande chambre

avec
Le drapeau européen sur le sol de la Cour européenne des droits de l'Homme
Des soupçons de pots de vin secouent les filiales du laboratoire français Sanofi au Moyen-Orient et en Afrique de l'Est

Sanofi: soupçons de pots de vin au Moyen-Orient et en Afrique de l'Est

avec
Des soupçons de pots de vin secouent les filiales du laboratoire français Sanofi au Moyen-Orient et en Afrique de l'Est
François Hollande au côté de la présidente de la Commission de l'Union africaine (UA), Nkosazana Dlamini-Zuma, à l'Elysée le 6 octobre 2014

Ebola: "Nous sommes en situation" de "soigner des cas en France"

avec
François Hollande au côté de la présidente de la Commission de l'Union africaine (UA), Nkosazana Dlamini-Zuma, à l'Elysée le 6 octobre 2014
Un homme infecté par le virus Ebola atteint d'être soigné par le personnel médical de l'hôpital de Monrovia, le 5 octobre 2014 au Liberia

Ebola: l'Union africaine réclame plus de personnel

avec
Un homme infecté par le virus Ebola atteint d'être soigné par le personnel médical de l'hôpital de Monrovia, le 5 octobre 2014 au Liberia
Une infirmière dans le service des maladies infectieuses et tropicales de l'hôpital militaire Bégin, en région parisienne, le 4 septembre 2014

Ebola: aucune personne atteinte en France à part l'infirmière de MSF

avec
Une infirmière dans le service des maladies infectieuses et tropicales de l'hôpital militaire Bégin, en région parisienne, le 4 septembre 2014

Pages