Maladie du genou : la maladie d'Osgood-Schlatter

Publicité
La maladie d'Osgood-Schlatter est une pathologie peu connue qui affecte le genou. Elle touche particulièrement les enfants en pleine croissance dont l’articulation du genou est extrêmement sollicitée. Comment se manifeste-t-elle ? Quelle prise en charge requiert-elle ?
Publicité

5415421-inline-500x333.jpg© Istock

Comment reconnaître la maladie d'Osgood-Schlatter ?

Cette atteinte articulaire est prédominante chez les enfants et adolescents qui pratiquent un sport nécessitant une utilisation prolongée et des extensions répétées du genou. Le foot, la gymnastique, le volley ou encore le basket sont donc des activités physiques susceptibles d’entraîner ce type de lésion. La maladie d'Osgood-Schlatter se caractérise essentiellement par une douleur vive ressentie sous la rotule. Celle-ci est due, la plupart du temps, à un surmenage du cartilage de croissance qui va alors s’enflammer en réaction. Le genou devient très sensible au toucher et une boule est parfois palpable sous la rotule.

Publicité
Comment traiter la maladie d'Osgood-Schlatter ?

Le diagnostic de la maladie d'Osgood-Schlatter est généralement confirmé par des examens radiologiques. La prise en charge du patient va s’articuler autour de deux principaux axes. Le repos constitue le premier d’entre eux. Il est essentiel pour réduire l’inflammation et, de fait, les symptômes. Parallèlement, l’administration de médicaments antalgiques est parfois préconisée si la douleur n’est pas soulagée par la mise au repos. La reprise de l’activité sportive est, elle, soumise à autorisation du médecin. Le port d’une genouillère peut être requis pour soutenir l’articulation du genou et limiter le risque de récidive.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité