Fibromyalgie : peut-on bénéficier d'un arrêt longue maladie ?

Fibromyalgie : peut-on bénéficier d'un arrêt longue maladie ?©iStock

La fibromyalgie se définit comme un syndrome associant différents symptômes d’intensité variable. Bien qu’elle soit reconnue par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) depuis les années 1990, cette pathologie reste aujourd’hui encore assez méconnue et difficilement diagnostiquée. 

Publicité
Publicité

Quels sont les symptômes de la fibromyalgie ?

Si les douleurs musculaires représentent le signe clinique le plus probant de la fibromyalgie, elles sont très souvent associées à des atteintes articulaires, à une fatigue généralisée, à des troubles gastro-intestinaux ou encore à des maux de tête. Sur le plan psychologique, de nombreux patients présentent également des troubles de l’humeur, voire, parfois, un état dépressif accompagné de troubles de la concentration. L’intensité de ces différents symptômes varie considérablement selon les individus, ce qui rend le diagnostic de la maladie particulièrement difficile à établir.

Publicité

Quelle est la prise en charge de la fibromyalgie ?

Actuellement, seuls les symptômes de la pathologie font l’objet d’une prise en charge puisqu’il n’existe aucun traitement curatif de la fibromyalgie. Selon les cas, la qualité de vie des personnes atteintes peut être considérablement altérée par les douleurs et les différentes manifestations cliniques de ce syndrome musculo-squelettique chronique. Néanmoins, la fibromyalgie ne fait pas partie, à ce jour, des Affections de Longue Durée (liste ALD 30) et n'est donc pas remboursée à 100 % par l’Assurance maladie. De nombreux patients, en outre, doivent faire l’objet d’arrêts de travail répétés ou d’un aménagement de leur poste de travail.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité