Fibromyalgie : la pose du diagnostic

Publicité

La fibromyalgie est une affection rhumatismale qui ne touche pas les articulations mais qui fait ressentir des douleurs dans les muscles en différents points du corps (points triggers).

Publicité

La pose du diagnostic de la fibromyalgie

Le diagnostic repose sur un ensemble de symptômes appelé syndrome fibromyalgique ou syndrome polyalgique idiopathique diffus. Le médecin va détecter des douleurs musculaires diffuses, toujours symétriques, au niveau des tendons du dos, des cervicales, des membres, de l'abdomen et du thorax qui durent depuis plusieurs mois et qui s'accentuent à la pression. Ces douleurs sont aggravées au repos et lorsque la personne qui en souffre est exposée au froid. Ce syndrome douloureux est souvent accompagné d'une fatigue persistante, d'anxiété, de maux de tête, d'une colopathie, de troubles du sommeil et parfois d'un état dépressif. Cette affection atteint plus souvent les femmes que les hommes.

Publicité
Les zones du corps affectées par la fibromyalgie et qui confirment le diagnostic

Le médecin va exercer des pressions sur des points précis du corps dits points d'« insertion musculo-tendineuse » ou « points triggers » et si au moins 11 de ces points sont douloureux, du côté droit et gauche du corps le diagnostic de la fibromyalgie sera définitivement posé. Certains de ces points sont : le point sous-occipital, le point de jonction du rachis cervical, le muscle trapèze, le point sus-épineux, la jonction chondrocostale, l'épicondyle, le coin supérieur externe de la fesse, le trochanter, la face interne du genou.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité