Douleur musculaire : différence entre contracture et claquage musculaire

Douleur musculaire : différence entre contracture et claquage musculaire©iStock

Les douleurs musculaires sont parfois complexes. C'est le cas de la contracture et du claquage. En identifiant précisément la blessure, on est à même de la soigner correctement. Si le repos apparaît comme le premier remède, le traitement diffère en fonction de la nature de la blessure musculaire. Explications.  

Publicité
Publicité

Qu'est-ce qu'une contracture musculaire ?

La contracture caractérise un état de contraction permanente du muscle. Il n'y a pas de lésion. Cette douleur musculaire fréquente est la conséquence d'une activité intensive, voire excessive, du muscle. Elle n'intervient pas pendant l'effort, mais une heure, deux heures après, voire le lendemain matin. Les contractures les plus communes concernent les muscles du mollet, du dos et du cou.

Publicité

Le claquage est une déchirure musculaire

Bien connu des sportifs, le claquage est une rupture du tissu musculaire, une lésion plus ou moins importante des fibres musculaires suivie d'une hémorragie. Le plus souvent, cette déchirure musculaire intervient de façon brutale en plein effort suite à la contraction d'un muscle étiré. Elle peut également être la conséquence d'une élongation préalable. Un claquage peut toucher n'importe quel muscle.

Douleur musculaire : les traitements de la contracture et du claquage

Seul le repos est commun aux deux blessures. La contracture se traite avec de la chaleur et des massages sur le muscle contracturé. On utilise des antalgiques pour calmer la douleur et des myorelaxants pour détendre les muscles. Pour le claquage, il faut stopper l'hémorragie du muscle avec du repos, de la glace et un bandage compressif pendant les 3 premiers jours. Massages et applications de chaleur étant quant à eux proscrits.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité