Douleur à l'aine : la déchirure musculaire

Située entre la cuisse et le bas de l’abdomen, l'aine est une zone corporelle au sein de laquelle cohabitent plusieurs muscles. Ce n’est donc pas un hasard si elle est souvent le siège de troubles musculaires. La douleur à l’aine est-elle le signe d’une déchirure ?

Publicité
Publicité

La déchirure musculaire, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’une lésion qui se caractérise par la rupture de plusieurs faisceaux musculaires, généralement à la suite d’un effort physique excessif ou d’un traumatisme direct. Ce trouble musculaire relativement sévère est susceptible de toucher tout le monde même si les sportifs restent la population présentant un risque accru. Si l’ensemble des structures musculaires peuvent être concernées par une déchirure, certains muscles comme les abducteurs, les ischiojambiers, le jumeau interne, les quadriceps ou encore les biceps le sont davantage. Mais, quel que soit le muscle touché, la lésion se manifeste toujours par une violente douleur qui empêche la poursuite de l‘activité en cours.

La déchirure musculaire, que faire ?

Le premier réflexe à adopter, c’est de mettre immédiatement le muscle lésé au repos. Généralement, la douleur est telle qu’elle va pousser la personne impactée à consulter le plus rapidement possible un médecin. La réalisation d’une échographie constitue le meilleur moyen de visualiser la gravité de la déchirure. Des médicaments antalgiques plus ou moins puissants vont être préconisés pour réduire la douleur pendant que le processus de cicatrisation se met en œuvre. Une fois la phase aigüe achevée, des séances de kinésithérapie sont généralement prescrites pour aider le patient à mobiliser son muscle correctement.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité