Fibromyalgie : une maladie qui invalide

Publicité

Caractérisée par des douleurs musculaires diffuses et une grande fatigue, la fibromyalgie est un syndrome mal compris qui a une incidence sur la vie personnelle et professionnelle des patients. Fibromyalgie et invalidité de travail ne sont pas toujours associées car chaque patient est un cas unique.

Publicité

© Fotolia

Fibromyalgie : un handicap très important chez près d’un patient sur trois

On estime qu’entre 3 et 5 % de la population française souffre de fibromyalgie. Chez 30 % des patients, cette maladie incurable est jugée très invalidante. Les douleurs musculaires chroniques, le manque de sommeil et les difficultés à se concentrer affectent la qualité de vie du patient et son rendement professionnel. L’impact sur la vie professionnelle est parfois si important que le patient perd son emploi et ne parvient pas à en trouver un autre. Prouver l’existence de la maladie est une des premières grandes difficultés rencontrées par le patient et le corps médical. Les douleurs musculaires existent, mais aucun examen médical ne révèle d’anomalie et l’origine des mécanismes responsables des douleurs reste inconnue.

Publicité
Fibromyalgie et invalidité en France

La fibromyalgie est une maladie reconnue par l’OMS depuis 2006, après avoir été classée maladie rhumatismale en 1992. Le Parlement européen a publié ses recommandations pour améliorer la prise en charge de la maladie en 2008, tout comme la Haute Autorité de Santé (HAS) en 2010. Malgré l’existence de ces différents documents, plusieurs médecins et caisses primaires d’assurance-maladie refusent encore de reconnaître la maladie. Il est parfois possible d’obtenir le statut d’invalidité de travail au terme de longues démarches. Pour connaître la procédure à suivre, adressez-vous à une maison départementale du handicap.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité