Fatigue musculaire : les bons aliments

Publicité

Vous sentez une baisse de forme après un effort physique ou un travail ayant exigé une forte concentration mentale ? Vous vous sentez fatigué sans raison ? Vos muscles tressaillent ou se contractent involontairement ? Si vous répondez « oui » à ces questions, vous souffrez sans doute de fatigue musculaire. Heureusement, outre le repos, il existe des aliments qui aident à s’en prémunir. 

Publicité

fatigue musculaire© Fotolia

La fatigue musculaire, qu’est-ce que c’est ?

La fatigue musculaire est une fatigue physiologique, qui se manifeste par une impression de faiblesse généralisée. Il faut distinguer la fatigue musculaire des fatigues dites pathologiques, c’est-à-dire liées à une maladie, qui peut être psychologique (par exemple dépression, anorexie) ou organique (comme la fibromyalgie). Le symptôme le plus frappant de la fatigue musculaire est, en quelque sorte, le refus d’un muscle d’obéir à un ordre du cerveau : le muscle se met à tressaillir, se contracter, se raidir, se tendre en dépit de notre volonté.

Publicité
Quels sont les bons aliments pour lutter contre la fatigue musculaire ?

Si vous ressentez les symptômes de la fatigue musculaire, adoptez une alimentation riche en fer (palourdes, boudin noir, chocolat noir, bigorneaux, germes de blé, lentilles, huîtres) et en magnésium (fruits de mer, cacao, amandes, pain complet, noix du Brésil, fruits secs, céréales au son). Le fer est mieux absorbé par l’organisme lorsqu’il est associé à de la vitamine C, donc faites le plein d’agrumes, de kiwis, de melon ou de petits pois et proscrivez les aliments qui dissolvent le fer : thé, café, épices. Par ailleurs, buvez suffisamment – les médecins recommandent de boire environ 7 verres d’eau par jour, entre les repas – car la fatigue musculaire est souvent liée à une déshydratation. Muni de tous ces conseils, vous pouvez dire adieu à la fatigue musculaire !

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité