Triglycérides

Publicité

Triglycérides : Intérêt

Les triglycérides font partie des graisses de l’organisme, rapidement métabolisables pour fournir de l’énergie. Leur production se fait à partir des sucres et de l'alcool, en particulier quand ils sont pris en excès.

Publicité
Comme pour la plupart des lipides, une hypertriglycéridémie (taux de triglycérides supérieur à la normale dans le sang) augmente le facteur de risque cardio-vasculaire du patient en favorisant l'athérome et en réduisant la fluidité du sang.

Triglycérides : Conditions de prélèvement

Le prélèvement sanguin s’effectue par une ponction veineuse en général au pli du coude. Le patient doit être à jeun depuis 12 heures, et éviter de fumer avant l’examen.

Le dosage des triglycérides est souvent réalisé en même temps que le dosage du cholestérol au cours du bilan lipidique ou de l’EAL (exploration d’une anomalie lipidique). Une élévation très importante des triglycérides peut rendre le sérum lactescent.

Triglycérides : Résultats

Chez l’homme, les triglycérides sont compris entre 0,45 et 1,75 g/l soit entre 0,5 et 2 mmol/l.

Chez la femme les triglycérides sont compris entre 0,40 et 1,60 g/l soit entre 0,4 et 1,6 mmol/l.

Les triglycérides sont augmentées :

- Par l’alcool (une des causes les plus fréquentes) - Chez les patients diabétiques et les régimes riches en sucre - Dans l’obésité - Par le tabac et les contraceptifs oraux - Au cours des pancréatites aiguës (mais l’hypertriglycéridémie peut induire aussi une pancréatite) - Au troisième trimestre de la grossesse - Dans certaines maladies génétiques.

Une triglycéridémie supérieure à 1.50g/l est un des éléments du « syndrome métabolique » qui est un facteur de risque cardio-vasculaire.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité