Test immunologique cancer colorectal

Test immunologique cancer colorectal : Intérêt

Ce test immunologique permet un dépistage du cancer colorectal mais aussi des lésions précancéreuses. Il est deux fois plus sensible que le test simple du cancer colorectal (Hémoccult) qui détecte la présence de sang dans les selles qu'il soit d'origine animale ou humaine. Ce nouveau test repose sur la détection de l'hémoglobine humaine dans les selles donc uniquement le sang d'origine humaine grâce à l'utilisation d'anticorps monoclonaux ou polyclonaux.

Publicité
Sa sensibilité est de 80 % contre 40 % pour l'ancien test Hémoccult. Il permet ainsi de détecter 2 à 2,5 fois plus de cancers et 3 à 4 fois plus d'adénomes avancés. Il est aussi plus simple d'utilisation avec un seul prélèvement de selles contre 6 en moyenne avec l'ancien test. Il a en revanche l'inconvénient d'entraîner plus de faux positifs que le test Hémoccult. Ce dépistage du cancer colorectal est proposé aux personnes âgées de 50 ans à 74 ans dans le cadre d'un programme de dépistage organisé de ce type de cancer.

Test immunologique cancer colorectal : Conditions du prélèvement

Il n'y a pas de conditions particulières au prélèvement pour réaliser ce test immunologique. Un seul prélèvement des selles est nécessaire mais il doit être réalisé dans un tube à essai spécifique muni d'une petite aiguille. Sa lecture ultérieure est automatisée ce qui réduit le risque d'erreur humaine.

Test immunologique cancer colorectal : Résultats

Si aucune trace d'hémoglobine humaine n'est retrouvée dans le prélèvement, le test est négatif.

En présence d'hémoglobine humaine dans les selles, le test est positif et il devra être confirmé par une coloscopie à la recherche de cancer ou d'adénomes (précancers) du colon et du rectum.

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité